Toulouse Métropole Emploi : « Pas de petites actions en terme d’emploi »

L’emploi, principale préoccupation des Français, est aussi une priorité pour Pierre Cohen, président de Toulouse Métropole. Afin de mettre toutes les chances du côté des demandeurs d’emploi, tous les acteurs compétents en la matière se sont regroupés au sein d’une plateforme y étant dédiée. L’occasion d’inaugurer les locaux de Toulouse Métropole Emploi.

 

Pour plus d’efficacité dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi, les organisations actives en la matière se sont réunies dans la récente plateforme dédiée à l’emploi. Situé dans le quartier de Jolimont, ce nouvel espace mutualise les savoir-faire pour les mettre à disposition des Toulousains en quête de renseignements concernant la création d’entreprises, la formation, l’insertion… Outre Toulouse Métropole Emploi, FACE Grand Toulouse, Midi-Pyrénées Actives, la Mission locale de Toulouse et le PLIE y sont désormais hébergés. Pour Pierre Cohen,  « il s’agit de renforcer la dynamique de notre territoire et le rapport entre les entreprises et les acteurs compétents dans l’accompagnement à l’emploi. » Cette inauguration officielle intervient dans le cadre du projet de Toulouse Métropole et des actions menées par la municipalité pour atteindre l’objectif ambitieux « de faire de Toulouse, une ville pour tous. » Dans cette optique, Pierre Cohen compte également sur le concours des nouveaux dispositifs gouvernementaux tels les « emplois d’avenir » et les « emplois francs ». « Nous faisons partie des 10 villes qui expérimenteront les emplois francs visant à aider financièrement, toute entreprise embauchant un salarié de moins de 30 ans », explique Pierre Cohen, « la plateforme dédiée à l’emploi accompagnera donc ces nouveaux dispositifs », complète Thierry Cotelle, président de Toulouse Métropole Emploi.

 

Mutualiser les compétences

 

La plateforme dédiée à l’emploi regroupe donc cinq entités entièrement consacrées au retour à l’emploi, à l’accompagnement des porteurs de projets, au rapprochement des entreprises et des collectivités territoriales et autres démarches pouvant œuvrer pour la lutte contre le chômage. En premier lieu, FACE Grand Toulouse (club d’entreprises), permet aux sociétés membres de combattre les discriminations à travers des partenariats avec l’Etat et ses représentants régionaux. L’objectif étant de permettre à une entreprise de combiner démarche citoyenne et intérêts économiques dans une logique de responsabilité sociale. De même, Toulouse Métropole Emploi sera un levier essentiel « permettant de mener des plans d’action au service du territoire, d’accompagner les mutations économiques, de mettre en œuvre des Clauses d’insertion visant à développer l’emploi local et de réduire les obstacles culturels ou sociaux d’accès à un travail », précise Thierry Cotelle. De son côté, Midi-Pyrénées Actives « épaule les porteurs de projets éloignés du système de financement classique », affirme Jean-Eric Florin, son président. L’association crée ou consolide ainsi 1 200 emplois par an. Pour terminer le tour du propriétaire, le PLIE (Plans Locaux pour l’Insertion et l’Emploi), situé au dernier étage de la plateforme, permet aux demandeurs d’emploi les plus éloignés du marché du travail de renouer avec un emploi durable.

Autant d’organisations et d’associations représentant des leviers pour soutenir l’emploi et dont Pierre Cohen se félicite : « Nous confirmons notre volonté de fédérer les acteurs métropolitains de l’emploi ! »

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.