Aéroport Toulouse-Blagnac Toujours plus loin

Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Avec 35 liaisons aériennes au total, dont 14 nouvelles destinations, l’aéroport Toulouse-Blagnac déploie un peu plus ses ailes et prévoit un été ensoleillé… notamment aux vues de l’ouverture de deux bases régionales Air France et EasyJet.

Air France et EasyJet investissent le tarmac toulousain et garantissent à l’aéroport une fréquentation accrue grâce à l’installation de leur base à Blagnac. La compagnie française a prévu de desservir 14 nouvelles destinations, qu’elles soient sur le territoire ou à l’international, au départ de Toulouse, à savoir Athènes, Hambourg, Berlin, Malte, Naples, Venise, Prague, Vienne, Malaga, Séville, Casablanca, Marrakech, Tunis et Istanbul. Quant à EasyJet, la compagnie low cost ouvrira 6 nouvelles lignes vers Bâle-Mulhouse, Nice, Lille, Bruxelles, Venise et Porto.

Et Air France et EasyJet ne sont pas les seules à introduire de la nouveauté dans l’aéroport toulousain. Air Corsica suit le mouvement en desservant directement depuis Toulouse, Ajaccio et Bastia à raison d’un vol par semaine. De même, Twin Jet maintient sa ligne, ouverte cet hiver, Toulouse/Marseille et ce, 5 fois par semaine. En ce qui concerne les vols à destination de Paris, ils seront plus fréquents cet été puisqu’Air France assurera un départ quotidien pour l’aéroport Charles de Gaulle, quand EasyJet desservira Paris-Orly tous les jours également.

En ce qui concerne les liaisons internationales, les mois d’été restent propices à la régularité des destinations traditionnellement touristiques. Par exemple, Air Algérie créera une ligne qui desservira Constantine de façon hebdomadaire et Jet2.com, Manchester, trois fois par semaine. A l’identique, des liaisons déjà existantes seront amplifiées à l’image d’Amsterdam qui passera à quatre vols quotidiens grâce à Air France-KLM et de Barcelone qui augmente également à quatre, les liaisons quotidiennes (Vueling), de même qu’EasyJet à destination de Rome. Turkish Airlines, elle, ajoute une cinquième destination hebdomadaire vers Istanbul et Jetairfly une seconde vers Marrakech. Suit Iberia, qui ferme la marche, en densifiant à deux vols par semaine sur sa ligne vers Séville. Au total, ce sont donc 10 nouvelles destinations qui deviennent régulières au départ de l’aéroport de Toulouse-Blagnac (Agadir, Athènes, Berlin, Constantine, Figari, Hambourg, Malte, Naples, Porto et Vienne).

Avion Air France

 Une nouvelle dimension

 «L’ouverture de 35 liaisons aériennes au «programme été» témoigne de l’attractivité de la plateforme toulousaine.», constate Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. «L’arrivée des bases Air France et EasyJet va doper le marché du voyage au départ de Toulouse, grâce aux nombreuses destinations ouvertes à cette occasion. Cette montée en puissance de l’offre s’accompagne d’une réorganisation de l’aéroport, pour accompagner la montée prévisible du trafic ; nous avons donc repensé l’implantation des compagnies dans l’aérogare. Nous allons également lancer, tout au long de l’année, de nombreux services pour les voyageurs, dont certains seront personnalisés par type de public. En 2012, Toulouse-Blagnac va prendre une nouvelle dimension.», poursuit-il.

Parmi les nouveaux services proposés par l’aéroport toulousain, le décloisonnement des zones d’embarquement pour permettre, une fois les contrôles de sûreté passés, de rejoindre n’importe quelles portes d’embarquement. De même, un temps d’attente à chaque borne de sécurité permettra aux voyageurs de mieux se répartir et ainsi de diminuer les «embouteillages.» Pour faciliter ce temps d’attente, des espaces vont être aménagés notamment pour les enfants et les postes de contrôle multipliés.

Aux vues des perspectives de l’été prochain, l’aéroport de Toulouse-Blagnac peut d’ores et déjà prévoir une offre en augmentation de 16%, soit 7 millions de sièges à la vente.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.