Sauvegarde du Canal du Midi: Lancement du Club des entreprises mécènes le 4 décembre

Depuis 2006, les platanes du Canal du Midi sont infectés par le chancre coloré. Une maladie qui met en péril la pérennité de ce monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Voies navigables de France (VNF), gestionnaire du réseau navigable français, a initié l’été dernier une campagne d’appel aux dons auprès des citoyens, et lancera mercredi 4 décembre, le Club des entreprises mécènes du Canal du Midi.

 

« Sauver le Canal du Midi est un véritable défi que nous devons relever tous ensemble » expliquait Marc Papinutti, directeur général de Voies Navigables de France (VNF) à l’occasion du 26e Congrès mondial des canaux et voies navigables du 16 au 19 septembre derniers à Toulouse. Les platanes ornant les berges du Canal du Midi, depuis 2006, sont infectés par le chancre coloré, un champignon virulent et invasif qui les détruit un à un. Ce fléau met en péril la pérennité de ce monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco,  plus du quart des 42 000 platanes serait déjà touché. Pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine, il faut arracher les arbres malades et en replanter. Et tout ceci a un coût. Evalué à 200 millions d’euros, l’Etat a signifié que ce dernier serait réparti en trois tiers. Un tiers du budget sera supporté par VNF, un autre par les collectivités territoriales. Pour assurer le dernier tiers, les autorités ont décidé de faire appel aux « financements innovants » dont le mécénat. Ainsi, depuis le mois de juillet 2013, VNF a engagé une vaste campagne de sensibilisation sur la sauvegarde du Canal du Midi auprès des riverains, touristes et autres amoureux de la voie d’eau, informant aussi le public de la possibilité de faire des dons.

 

 

Les entreprises au chevet du Canal

 

Le 4 décembre prochain, le dispositif du mécénat s’étendra au monde de l’entreprise avec le lancement du Club des entreprises mécènes du Canal du Midi. « Nous invitons les acteurs du tissu économique, industriel des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon à nous faire part de leur intérêt pour le Canal du Midi et nous aider », relate Jacques Noisette, chargé de communication chez VNF Sud-Ouest. Ce Club sera présidé par René Bouscatel, président du mythique Stade Toulousain. A ses côtés, Bernard Keller, maire de Blagnac et conseiller général et Alain Chatillon, sénateur-maire de Revel en assureront la vice-présidence. L’objectif du volet mécénat de cette mobilisation inédite est de récolter 30 millions d’euros sur 15 ans. Pour tout don supérieur à 2 500€, une entreprise mécène rejoint le Club. Pour tout acte de mécénat, les entreprises bénéficient de 60% de déduction fiscale (dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires, avec report possible sur 5 ans si dépassement du seuil ou exercice déficitaire). Selon Jacques Noisette, « globalement, nous avons retrouvé un engagement, une volonté et une envie de participer tant auprès du grand public que des entrepreneurs. De nombreux chefs d’entreprises de la Région en sont originaires et sont attachés au Canal. »

 

Marie-Agnès Espa

 

Plus d’infos : replantonslecanaldumidi.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.