Pierre Armengaud, le maître ébéniste aux ballons d’or !

Maître ébéniste, issu de la maison des Compagnons du Devoir, Pierre Armengaud façonne le bois avec passion, donnant naissance à des meubles, des décorations mais aussi aux fameux ballons ovales si chers aux cœurs rugbystiques. Rencontre avec un entrepreneur qui ne laisse pas de marbre !

 

Lorsque l’on naît en pays audois, le rugby c’est culturel. Lorsqu’on se nomme Armengaud, le bois, c’est une histoire de famille depuis quatre générations. Qui d’autre mieux que Pierre Armengaud, ébéniste originaire de l’Aude pouvait avoir l’idée de créer ces maintenant célèbres ballons en bois ?

Pierre Armengaud parle avec fierté de son arrière-grand-père, à l’origine de la passion familiale qui lui a été laissée en héritage : «Mon arrière-grand-père était menuisier, il a fait la première guerre mondiale comme ouvrier mécanicien avec un certain Mr Latécoère. Mais il n’a pas cédé au chant de la «machine volante» et en 1921 de retour au pays, il a créé la scierie hydraulique dans notre moulin datant de 1794.»

Après un cursus au lycée de Revel Vincent Auriol en spécialisation bois, il enseigne quelque temps dans ce même établissement devenant ainsi le plus jeune enseignant de l’académie. Puis c’est le départ pour l’armée. Une période qui lui permet d’acquérir la certitude que, pour lui aussi, ce sera le bois. Il rejoint l’association ouvrière des compagnons du devoir et part faire son Tour de France «dans le sens des aiguilles d’une montre» précise-t-il. Une opportunité l’amène ensuite à participer au grand chantier de construction des JO d’Albertville, avant qu’il ne s’envole,  direction la Guadeloupe, pendant un peu plus d’un an.

Maître ébéniste globe-trotteur

A son retour, c’est en Italie que le compagnon choisit de poursuivre son chemin. Un diplôme universitaire italien de design et d’histoire de l’art en poche, Pierre Armengaud est admis à l’école des Beaux-Arts de Turin. Mais pour lui, «l’enseignement était trop éloigné de l’ébénisterie, trop théorique». C’est donc sans état d’âme qu’il quitte Turin pour rejoindre Florence où un autre maître ébéniste l’accueille dans son entreprise. 1994 est l’année de son retour en France et de la création de son entreprise à Belpech dans l’Aude. Par sa formation compagnonnique et ses multiples voyages et expériences, le maître ébéniste est d’une rare polyvalence. Il travaille toutes sortes de bois précieux, créé et restaure des meubles de tous types. Sollicité par un ami pour du sponsoring d’équipe sportive, il décide de sortir des sentiers battus et de proposer des récompenses inédites pour un tournois de rugby à XV à Trèbes. Ainsi naissent les premiers ballons de rugby en bois, que bon nombre de personnalités rugbystiques (ou non !) possèdent. Ces ballons qui s’exportent par-delà les frontières de France et d’Europe, ces ballons que même les «Blacks» nous envient.

Marie-Agnès Espa

 

www.pierre-armengaud.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.