Partenariat EDF et Thales Alenia Space: 10% d’économie d’énergie en trois ans

EDF et Thales Alenia Space ont signé le 4 avril dernier d’une durée de trois ans une convention cadre portant sur la maîtrise de la demande d’énergie des établissements de Toulouse et de Cannes du géant de l’industrie du spatial.

Les partenariats en faveur de la maîtrise de l’énergie se multiplient ces dernières années. Signe d’une prise de conscience écologique mais aussi économique, de plus en plus de Grands Groupes s’engagent à améliorer leurs performances énergétiques, à s’inscrire dans une démarche de développement durable. C’est tout l’objet de ce dernier accord signé le 4 avril dernier entre Thierry Raison, Directeur Grands Comptes EDF et Gilles Duret, Directeur Hygiène Sécurité Environnement Thales Alenia Space. Pour Thierry Raison, « par le lancement de la marque EDF Entreprise nous proposons une démarche sur mesure à nos Grands Comptes, un accompagnement méthodologique, la mesure des économies… Notre expertise est proche des process des clients. Pour un client comme Thales Alenia Space, qui est dans un domaine d’excellence très pointu, nous visons la satisfaction client ». Selon Marc Kugler, directeur EDF Commerce Sud-Ouest « ce type de partenariat a vocation à se multiplier, nous travaillons dans la durée et la continuité. Nous déployons notre savoir-faire chez nos clients » explique-t-il. En 2001, EDF et Thales Alenia Space ont commencé à travailler ensemble à ce type d’objectif, et depuis 2007 cet engagement collaboratif a permis une réduction d’énergie de plus de 15%.

 

Sensibiliser le personnel

« Thales Alenia Space est totalement impliqué dans une démarche de développement durable, mais aussi dans l’amélioration de la qualité de vie au travail. Sur les 30 hectares du site de Toulouse nous avons pris aussi un engagement pour la biodiversité» explique Gilles Duret, Directeur Hygiène Sécurité Environnement Thales Alenia Space également Directeur Moyen Technique et Logistique de l’établissement toulousain. Pour le géant du spatial, qui compte 2 800 personnes sur le site de Cannes et 3 700 sur le site toulousain, « le poste énergétique représente un cinquième du budget » poursuit Gilles Duret « nous visons un objectif de 10% d’économie d’énergie en trois ans ». Un objectif qui n’effraie pas chez Thales Alenia Space car un travail similaire est déjà engagé en vue de réduire les émissions des gaz à effet de serre (GES) ; un ensemble d’actions qui a permis à l’entreprise de réduire de 8% ses GES entre 2010 et 2011. Perfectionner le système de comptage de l’énergie, sensibiliser régulièrement les personnes travaillant sur les sites, réduire de 30% la consommation de la centrale de traitement d’air des salles blanches, travailler sur les variations électroniques de vitesses sont autant d’axes de travail et de champs d’actions qui seront considérés.

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.