Mobigis, la société qui bouge !

Créée en 2007 par Fréderic Schettini et Laurent Dezou, la société compte aujourd’hui 15 salariés et déploie son savoir-faire jusqu’en Chine. La Jeune Entreprise Innovante (JEI) fait largement parler d’elle et a notamment fait partie de la délégation française accompagnant, au printemps, François Hollande, en visite dans l’Empire du milieu.

« Nous développons des logiciels autour de la problématique de la mobilité des personnes et des transports », explique Frédéric Schettini l’un des cinq associés. L’idée ? Trouver des solutions personnalisées sous forme de carte ou d’application mobile pour afficher un réseau de transport ou encore calculer son itinéraire d’un point A à un point B, le tout autour de la problématique de multimodalité. « En complément ou en alternative à la voiture, on vise à répondre à des enjeux sur fond de développement urbain durable : diminuer les gaz à effets de serre et rendre la ville attractive. » Temps de transports, problématique d’accès au travail, déplacement en zone urbaine sont autant de priorités pour les usagers et les décideurs, et la société Mobigis l’a bien compris. Grâce à la signature de plusieurs gros contrats et des clients comme Total, Tisséo ou encore les Régions Midi-Pyrénées et Aquitaine, la réputation de la pépite régionale n’est plus à faire : « On ne s’adresse pas directement à l’usager, les collectivités locales ou structures privées font appel à nous pour résoudre des problématiques ciblées : à titre d’exemple, le Conseil régional Midi-Pyrénées utilise un logiciel pour déterminer l’accessibilité des établissements scolaires. »

 

Un chiffre d’affaires de 500 000€ en 2012

 

Basée à Grenade-sur-Garonne, la société possède une antenne à Paris depuis 2012, se développe en Chine depuis 2010 et au Canada depuis l’été 2013. « Accompagner le président de la république en Chine n‘était qu’une formalité car nous y allons très régulièrement : nous avions déjà démarré un projet avec la ville de Shanghai, notamment autour d’une plateforme web qui permet de suivre en temps réel les bus, visualiser le trafic routier, suivre la pollution etc. » Pourtant ce voyage officiel a été l’occasion de renforcer la présence de Mobigis à l’international : « ça a aussi été un coup de notoriété indéniable et l’occasion de développer notre réseau commercial et de favoriser certains partenariats : une véritable aubaine ! » Avec un chiffre d’affaires qui avoisine les 500 000 € en 2012, l’entreprise peut se targuer d’avoir par ailleurs reçu en 2012 le « Prix innovation Toulouse Métropole » et d’être soutenue par les plus hautes sphères, le ministère de l’Agriculture du développement durable et de l’énergie et la collectivité locale ayant appuyé la candidature de Mobigis pour le voyage présidentiel. Aujourd’hui la société poursuit sa route, souhaitant avant tout « se positionner en tant qu’éditeur, arriver avec des logiciels prêts à l’emploi duplicables et commercialisables tels quels : nous ne sommes pas une société de service, nous voulons proposer notre propre gamme de solutions. » Avec une équipe dynamique qui peaufine au quotidien sa place d’entreprise locale majeure en matière de mobilité, Mobigis est « encore loin d’être numéro un mondial mais souhaite apporter son savoir-faire et être répertoriée comme un acteur incontournable. »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.