Les Maourines: Une ville dans la ville

Maourines Nuit

Le quartier de Borderouge est en mutation, pour preuve le lancement de la construction du nouvel Espace Commercial Les Maourines. La Foncière Borderouge aménagera donc, autour d’une place piétonne, un ensemble de commerces, de restaurants et de loisirs afin de stimuler la vie de ce nouveau quartier.

Le réaménagement du quartier Borderouge franchit encore une étape. Regroupant de l’habitat mixte, de l’équipement, des services publics, des commerces et des lieux ouverts à la culture, le nouvel espace commercial Les Maourines, dont l’unique opérateur est la Foncière Borderouge, composée de Belin Promotion et Carrefour Property, a été aménagé par Oppidea. Constitué de commerces de proximité, le centre devrait pouvoir répondre aux besoins premiers des habitants du quartier tout en leur garantissant un espace agréable et calme et ce à partir du premier trimestre 2014, date prévue pour la fin des travaux.
La réorganisation de ce quartier vient concrétiser la création de la ZAC de Borderouge, principal projet d’aménagement urbain de la Région. L’objectif premier étant d’attirer les Toulousains par un urbanisme contrôlé et harmonieux. Ainsi, la construction de 2 500 nouveaux logements (soit 6 340 au total) et de 30 000 m² de bureaux (soit 1 500 emplois) permettront de densifier rapidement le quartier. «Toujours à l’écoute de ceux pour qui nous construisons, j’avais pour objectif de concevoir un véritable lieu de vie répondant aux besoins du quotidien des populations actives, résidentes et visiteuses afin de créer ce qui sera à terme l’âme de Borderouge. J’ai choisi d’associer Carrefour Property qui l’a accepté, à ce projet afin de bénéficier de sa solide expérience dans le développement et la pérennisation de projets commerciaux», explique Marc Belin, président du groupe Belin Promotion. Ce projet, dont les investissements représentent près de 25 millions d’euros HT, s’inscrit dans une redynamisation économique du quartier, prévoyant l’implantation de 60 boutiques et la création de 200 à 250 emplois.

Un centre commercial à taille humaine

A l’image du dynamisme reconnu de Toulouse, le quartier Borderouge connaît donc un développement démographique et, par ricochet, économique important. Pour les commerçants comme pour les habitants, le projet augure des lendemains chantants puisque pas moins de 100 000 personnes se situent à moins de dix minutes de l’espace commercial. L’arrivée récente de 46 000 habitants dans le quartier représente une manne pour les futures entreprises qui s’installeront aux Maourines. De plus, le terminus de la ligne B du métro et de huit lignes de bus, amène plusieurs milliers de Toulousains à transiter par cette esplanade. Ainsi, le Carrefour Market de 3 500 m², les grandes enseignes spécialisées dans l’équipement des maisons et des personnes, les boutiques de bien-être et santé, des artisans locaux ont d’ores et déjà loué leur emplacement pour pouvoir participer à la renaissance d’un quartier en devenir. Cette proximité, c’est le principal atout de Borderouge à l’heure où les centres commerciaux, toujours plus grands, fleurissent en périphérie de la ville. «Le projet Les Maourines est pour Carrefour Property un projet unique, à l’image du commerce de centre-ville de demain : un commerce pensé pour la population et intégré dans son environnement de manière durable, combinant une offre commerciale et des espaces de détente et de rendez-vous, autour d’un Carrefour Market et d’un vaste espace public», précise Anne-Marie Aurières-Perrin, directrice adjointe Carrefour Property France. Tout sera gardé à taille humaine et les constructeurs ont tenu à une cohérence architecturale et environnementale en signant une charte garantissant un chantier à faible nuisance ainsi que l’utilisation d’éclairage à basse consommation, et la gestion des déchets d’activité…

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.