Les emplois d’avenir « Un pansement nécessaire »


Michel Sapin, ministre du Travail du gouvernement Ayrault, vient d’annoncer la création des emplois d’avenir dans l’espoir de permettre aux jeunes de décrocher leur premier poste. Cette mesure d’urgence, promise par François Hollande durant sa campagne, doit maintenant faire ses preuves.

 

Même si les jeunes sans qualification sont particulièrement visés par la création des emplois d’avenir, ceux qui ont pu obtenir un diplôme sont également concernés par cette mesure. Présenté par Michel Sapin en Conseil des ministres la semaine dernière, le projet de loi vise à favoriser l’accès à l’emploi, en priorité, des jeunes résidant en ZUS ou dans des zones d’emploi où le taux de chômage des moins de 25 ans est supérieur à la moyenne nationale, mais aussi aux étudiants boursiers en 2e année de licence se destinant aux métiers de l’enseignement. Prévue pour une mise en place en janvier 2013, la loi devrait générer 100 000 emplois d’ici décembre 2013 et 150 000 à la fin 2014.

En CDI ou en CDD de trois ans, les jeunes bénéficiant des emplois d’avenir seront rémunérés au Smic et les contrats seront financés par l’Etat à hauteur de 35% du montant brut pour les secteurs marchands et de 75% pour les autres. « Personne ne peut sérieusement affirmer que les emplois d’avenir ne sont pas une version réchauffée des emplois jeunes de l’ère Jospin. Comment ne pas voir que leur coût est extrêmement lourd pour la collectivité, alors que nous devrions réduire notre déficit ? », commente Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs. Mais, force est de constater que même si « les emplois d’avenir ne sont qu’un pansement », il s’agit « d’un pansement nécessaire ». Quant à Pierre Cohen, Maire de Toulouse, il soutient pleinement l’initiative en précisant que « la ville de Toulouse et la communauté urbaine Toulouse Métropole joueront donc pleinement leur rôle en coopérant avec l’Etat et lutter ainsi, sans relâche, pour l’emploi des jeunes. »

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.