L’analyse des agents immobiliers

Alexandre Pauzié et Frédéric Zanin

Alexandre Pauzié et Frédéric Zanin, gérants associés des agences CIM (Toulouse, Montpellier), donnent leur point de vue sur le marché toulousain.

Quels sont les quartiers que vous conseillez en termes d’investissements ?

Dans un premier temps le quartier St Cyprien. C’est un secteur en devenir, en partie rénové, un futur quartier «bobo» de la «ville rose». Et St Cyprien, ce n’est pas uniquement la place des Oliviers, le spectre est un peu plus large… Le quartier est accessible aussi bien par le métro, que par le tramway. C’est indiscutablement l’endroit le plus recherché du moment. Ensuite, vous avez les Minimes. Il y a quelques années de nombreux pavillons se sont vendus dans ce quartier. Ils ont été «retapés», et ce sont des produits recherchés aujourd’hui. On y trouve aussi des appartements (de 2300 euros à 2800 euros le m2) à des prix intéressants pour une première acquisition. Et c’est un quartier très bien desservi par le métro. Sinon, il y a bien entendu des quartiers hauts-de-gamme type St Etienne, Les Carmes, Ozenne, Le Busca qui sont toujours aussi prisés par les portefeuilles les plus fournis.

Quels sont les quartiers en devenir dans la première couronne ?

Les quartiers nord, autour de la route de Fronton en direction d’Aucamville. D’ailleurs, vous remarquerez que les promoteurs n’ont pas oublié ces quartiers. Cela s’est énormément construit, et cela commence à se remplir avec des prix de loyers assez intéressants. Il serait idéal que ces quartiers soient mieux desservis, malgré un accès rapide à la rocade, mais le potentiel est là.

Est-ce le bon moment pour acheter à Toulouse?

Largement. Si l’on ne se trompe pas de quartier, il n’y a aucun problème. Le marché est porteur, la démographie explose, c’est un bon choix d’investir à Toulouse. Si une personne souhaite notamment investir dans du locatif, la demande est là. Et ce potentiel va continuer à augmenter en fonction des projets de lignes de tramway et de métro. L’immobilier reste et restera en termes de placement une valeur sûre. Et puis un conseil : il vaut toujours mieux acheter dans les périodes de crise économique, les marges sont nettement plus négociables.

Quel est votre discours vis-à-vis des propriétaires ?

A partir du moment où l’on a un appartement en bon état dans un immeuble bien entretenu… Que le bien proposé à la location ou à la vente est au prix du marché. Si tous ces critères sont respectés, alors nous trouverons à Toulouse forcément preneurs.

Propos recueillis par Thomas Simonian

CIM 31 – 39, allée Jean Jaurès 31000 Toulouse – Tel / 05 67 33 93 50

www.agencecim.fr

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.