La Commission européenne se déplace pour « Toulouse Space Show »…

Le professeur Paul Weissenberg, directeur adjoint de la Direction Générale Entreprise et Industrie de la Commission Européenne interviendra lors de la session d’ouverture de la grande manifestation Toulousaine.

A cette occasion, la Commission européenne installera du 25 au 28 juin prochains une exposition itinérante unique qui permettra au grand public de découvrir et expérimenter les activités européennes dans le domaine spatial.
Grâce aux investissements de l’Union Européenne dans les services de navigation par satellite (Galileo et EGNOS) et d’observation de la Terre (GMES), la vie des citoyens européens sera plus sûre, plus productive et respectueuse de l’environnement.
Le système européen de localisation par satellite Galileo doit devenir une alternative au GPS américain. Une fois terminée, la constellation de Galileo comprendra 27 satellites actifs ainsi que 3 satellites de secours sur 3 orbites à plus de 20 000 kilomètres d’altitude.
Aujourd’hui Galileo est en phase de développement et EGNOS (Service Européen de Navigation par Recouvrement Géostationnaire) est en phase d’exploitation. Le signal EGNOS, la première contribution européenne à la navigation par satellite, disponible et gratuit est obtenu grâce à un réseau de 34 stations terrestres en service et de 3 satellites géostationnaires. Il est à noter que « Toulouse est la ville d’EGNOS, car environ 80% des personnes travaillant pour EGNOS sont à Toulouse», comme l’avait déclaré Raymond ROSSO, Adjoint à la coordination interministérielle Galileo, à l’occasion d’un dîner-débat organisé par le Centre d’Information Europe DIRECT ADEC-NS en novembre 2009. Enfin, le cerveau d’EGNOS – un centre d’évaluation et de maintien des performances du système – a été installé au sein du CNES à Toulouse.
Par ailleurs, Toulouse est également impliquée dans l’élaboration de Galileo. En effet, la société Thales Alenia Space, fortement implantée dans la région, a obtenu la maîtrise d’œuvre de la phase de développement du « segment sol de mission » de Galileo, qui regroupe l’élaboration des logiciels, antennes et autres stations avec le budget de 1,8 milliards d’euros.
Le secteur européen de l’aéronautique spatiale représente 5,4 milliards d’euros par an actuellement et emploie une main-d’œuvre hautement qualifiée de plus de 31 000 personnes.
En proposant cette exposition européenne sur l’Espace, la Commission et ses partenaires invitent tous les toulousains à découvrir comment l’espace améliore notre vie sur Terre !

Exposition gratuite du 25 au 28 juin de 09h00 à 18h30, parvis de la Cité de l’Espace.
 Pour plus d’informations www.ec.europa.eu/eu-space-expo ou CIED-ADEC-NS au T 0971 315 436

ISK



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.