Kidimum: De l’idée à l’entreprise

Entre blog de copines, e-boutique et organisation d’événements dédiés : Kidimum, site web dédié « aux mamans et enfants qui veulent sortir des sentiers battus », vient de naître et espère bien grandir.

 

Une idée née autour d’un café matinal entre copines peut-elle devenir un vrai projet entrepreneurial, business model et chiffre d’affaires à la clef ? C’est ce que souhaitent démontrer Karine et Fanny, deux Toulousaines de 35 ans qui peaufinent actuellement leur concept 2.0. Car ces « copines d’école » (et non pas d’enfance, car c’est à l’école de leurs enfants qu’elles se sont rencontrées) ont eu l’idée de lancer un site internet dédié… aux mamans. À première vue, il y a pourtant déjà une offre pléthorique de ces sites communautaires destinés à partager expériences, conseils, idées, bons plans et plus si affinités sur le thème de la maternité, des enfants, de la famille. Mais le site de Karine et Fanny se veut différent et est destiné « aux mamans et aux enfants qui veulent sortir des sentiers battus ». Tout un programme…

 

Une e-boutique en janvier 2013


Oui, tant pis pour ceux qui n’en sont pas, la famille et la maternité sont à la mode ! On en défend sa vision dans la rue, les grossesses et maternités des stars et people d’ici ou d’ailleurs sont suivies et décryptées à longueur de reportages, les marques de mode déclinent le thème « mère-fille » dans leur business ou leur publicité. Surfant sur cette idée, qui, si elle n’est pas nouvelle, recèle sans doute encore quelques créneaux de niche à exploiter, Karine et Fanny, respectivement rédactrice et illustratrice, ont donc lancé Kidimum. Pour l’instant, il s’agit d’un blog qui s’articule autour de cinq rubriques : Dorlote-moi, Equipe-moi, Nourris-moi, Occupe-moi, Sors-moi. On y trouve, en vrac, des idées d’activités pour kids en vacances, un menu spécial fêtes en 1h chrono, les livres et albums de Noël préférés des Kidimum mais aussi plus intemporels, des tutoriels de recettes de goûter, des interviews un peu décalées, des trouvailles amusantes. Bref Kidimum est à l’image de ses créatrices qui veulent associer le côté princesse au côté déjanté, s’écarter du « gnangnan » qui entoure usuellement l’univers des enfants tout en jouant aussi un peu avec. Actuellement, les deux associées consacrent leur temps à d’autres activités professionnelles, dans le domaine de la restauration et de l’événementiel (après avoir été pour l’une directrice d’école), mais les projets ne manquent pas. Des brunchs spécial famille sont organisés tous les 1er dimanche du mois à Toulouse et mi-janvier, une e-boutique verra le jour. Des collections capsules (8 par an) de vêtements, d’accessoires et papeterie viendront donc alimenter le concept Kidimum. L’objectif est ensuite de s’inviter dans des enseignes pour créer des séries en édition limitée ou alimenter des opérations commerciales de boutiques, de bars ou de restaurants. Toujours en mettant en avant la touche Kidimum car les créatrices veulent parler de ce qu’elles aiment. Le concept est tout trouvé, il reste donc à définir le business model, à établir les partenariats avec des fabricants locaux si possible ou français en tout cas (« il ne reste plus grand monde en local dans la confection pour enfants » regrette Karine) et à « créer une vraie entreprise qui génère des bénéfices », ajoute Karine, en instance de devenir entrepreneuse. A suivre !

 

Alexandra Foissac



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.