Kaufman & Broad inaugure son nouveau siège

IMG_2516

Lundi, Kaufman & Broad a inauguré officiellement son nouveau siège toulousain au 27 bis allées Jean Jaurès, dans l’ancienne église Notre Dame des Grâces. Ils partagent les lieux avec la Caisse d’épargne et la société Valtech.

Fraichement installés dans leurs nouveaux bureaux, les dirigeants locaux des trois sociétés ont tenu à présenter hier matin l’aboutissement de ce projet atypique. La démarche vient initialement de Kaufman & Broad, à l’étroit dans leur  ancien siège (déjà situé sur les allées Jean Jaurès). Jacques Rubio, directeur général Kaufman & Broad Grand Sud-Ouest repère cette ancienne église, désacralisée depuis 2011, inoccupée depuis 2009, mais toujours propriété du diocèse toulousain. « Nous avons obtenu le permis de construire en mai 2013 puis nous avons acheté l’église en juillet de la même année », raconte-t-il. Les travaux sont engagés pour transformer le lieu en bureaux, tout en sauvegardant la façade. L’ascenseur de verre donne une touche ultra moderne au bâtiment. Il mène tout droit au bureau de Jacques Rubio, qui jouit d’une vue imprenable sur Toulouse.

 

IMG_2531

 

Sur les 4000 m2 de superficie totale, Kaufman & Broad en occupe la moitié, l’agence Caisse d’épargne garde son agence au rez-de-chaussée ainsi qu’une partie du premier étage, tandis que la société Valtech (entreprise spécialisée dans l’e-business) loue un étage et demi. Mais entre-temps, le propriétaire a changé. Kaufman & Broad a revendu le bien à la Caisse d’épargne et à la société Midi 2i, filiale immobilière de la banque, « qui a beaucoup investi dans la région », précise son directeur général Pierre Cabrol.

IMG_2530

 

Kaufman & Broad, avec cette opération, a participé à valoriser le patrimoine de la ville et s’est trouvé un emplacement de choix pour son siège, « proche du centre ville à la croisée des deux métros», se réjouit Jacques Rubio.

 

Le +

Kaufman & Braod en chiffres :

 

20 : le nombre d’opérations en chantier

1250 : le nombre de logements en chantier

950 : le nombre de logements en commercialisation

1250 : le nombre de logements actuellement à l’étude

100 650 000 € : le montant des travaux réalisés sur un an

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.