Jean-Michel Vernhes: De l’aviation civile au 4e aéroport de France

Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
Jean-Michel Vernhes, président du directoire de l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Jean-Michel Vernhes est le Président du Directoire de la Société Aéroport Toulouse Blagnac. Originaire de Mazamet, il fait ses études à l’École Nationale de l’Aviation Civile de Toulouse où il attrape le «virus» du vol et du pilotage. Après une brillante carrière au sein de l’Aviation Civile, il intègre en 1999, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse pour assurer la direction de l’aéroport. Rencontre.

 

C’est non sans une certaine fierté que Jean-Michel Vernhes nous explique qu’il est Tarnais. Né à Mazamet en novembre 1950, il y effectue sa scolarité jusqu’au lycée. Un Bac C (ndlr : bac scientifique) en poche, il hésite sur la direction à prendre pour la suite : les travaux publics ou l’aviation civile. Après ses classes préparatoires «Math Sup» et «Math Spé» au lycée Pierre de Fermat, il choisit de s’engager dans un cursus d’ingénieur à l’École Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) et se spécialise dans l’Ingénierie d’Études et d’Exploitation de l’Aviation Civile (IEEAC). Pour lui, cette orientation est due plutôt au hasard, et lui permet de rester à Toulouse.

Dès lors, Jean-Michel Vernhes apprend à piloter : «le virus de l’aéronautique m’a pris lorsque je suis rentré à l’ENAC». Il débute alors sa carrière dans l’Aviation Civile comme chef de la Subdivision Télécommunications-Energie à Bordeaux-Mérignac. En 1980, il décide de parfaire sa formation et reprend le chemin de l’ENAC pour suivre une formation d’Ingénieur de l’Aviation Civile (IAC). Il grimpera les échelons de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), occupera différents postes dans différentes régions de France, allant même jusqu’en Nouvelle Calédonie. En 1993, il occupe le poste de Directeur-Adjoint de la Navigation, Responsable des Ressources Humaines à Paris.

 

«Je suis un pur produit de l’Aviation Civile»

 

En 1999, Jean-Michel Vernhes est recruté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse pour occuper le poste de directeur de l’Aéroport. Un virage dans sa carrière, lui qui se qualifie comme un «pur produit de l’Aviation Civile, un mono-produit !» En 2007, lors de la création de la Société de l’aéroport, il est nommé Président du Directoire et poursuit donc le travail qu’il a engagé. Il sera en charge, simultanément et pendant quelques années, de la direction générale des services de la CCIT sous la présidence de Claude Terrazzoni. En mai 2011, il est élu à la Présidence de l’Union des Aéroports Français et devient le «premier non Chambre de Commerce à représenter le monde aéroportuaire» auprès des institutions.

Jean-Michel Vernhes est aux commandes de la porte la plus empruntée de la métropole depuis quatorze ans. Un pilote déterminé et imperturbable qui tient le gouvernail d’une main ferme pour traverser la période difficile que nous connaissons. Un pilote qui continue aussi à voler «pour lui» et compte bien transmettre le virus à ses petits-enfants.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.