INTERSUD, ou les premières rencontres industrielles

CCILe premier rendez-vous d’affaires INTERSUD se déroulera le 6 septembre 2016 au stade la Méditerranée à Béziers.

Par Léa Maarek

 

Les Chambres de commerce et de l’industrie régionales ont créé une journée de rencontres d’affaires, tous domaines confondus, suite à la fusion des régions : Intersud. Le principe est celui du B2B inversé : les donneurs d’ordre repèrent de nouveaux prestataires et sous-traitants, pour les rencontrer ensuite en entretiens individuels. Une occasion pour les preneurs d’ordre d’approcher alors de nouveaux grands comptes et donc d’élargir leur marché. Pour cela, les CCI les accompagnent dans la préparation des rendez-vous.

Intersud vise plusieurs objectifs : consolider l’industrie de ce nouveau territoire, rapprocher les économies et les savoir-faire, mettre en relation des sous-traitants, et leurs futurs donneurs d’ordres. « Avec la fusion, Languedoc-Roussillon-Midi Pyrénées devient la 4een termes de PIB (7,2%). C’est donc l’opportunité de mettre en relation des secteurs comme la métallurgie, l’aéronautique, l’agroalimentaire ou encore la santé permettant ainsi aux entreprises de se diversifier », précise Daniel Galy, président de la CCI de Béziers.

À la manière d’un speed business, les temps de rencontres seront comptés afin que les donneurs d’ordre puissent s’entretenir avec le maximum de sous-traitants. Didier Abric, directeur général de la CCI de Béziers, s’explique : « Les entretiens s’effectueront sur une journée. Au total, 8 à 10 rendez-vous par preneurs d’ordres seront programmés. Ils auront ainsi accès à des grands comptes. » Cela nécessite selon lui une préparation en amont : « Les preneurs d’ordres s’inscrivent sur Internet, et ciblent les donneurs d’ordres qui les intéressent. Lors de la journée, chaque rendez-vous durera environ 30 minutes. Les sous-traitants bénéficieront d’un accompagnement de la CCI via des coachings organisés sous forme de conférences. Cela leur permettra d’apprendre à vendre leur entreprise, car la communication n’est pas leur activité première ». Elles s’organisent en trois temps : la première traitera des « opportunités de marchés offertes par la nouvelle grande région dans les secteurs de l’industrie ». La deuxième portera sur « les stratégies de diversifications gagnantes ». Enfin, la troisième conférence, sous forme d’ateliers, concernera « les attitudes à adopter pour être efficace à plusieurs », en d’autres termes, apprendre à travailler ensemble est une des conséquences positives de la fusion. Parmi la centaine de preneurs d’ordre attendus, Spieou encore Comelec seront présents. Du côté des donneurs d’ordre, sont recensés Tisseo, Veolia, Alstom et Suez, entre autres.

Pour participer à ces rencontres Intersud, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 juillet 2016, sur le site www.intersud.biz.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.