Insee: L’économie régionale en phase de stabilisation

Malgré la chute de l’intérim, l’emploi régional résiste et les créations d’entreprises se stabilisent en Midi-Pyrénées. A l’image de la consolidation de la conjoncture économique, le secteur du bâtiment refait surface, même timidement. Etat des lieux d’un fragile regain d’activité.

 

Il est sûrement prématuré de parler de reprise, toutefois les voyants commencent à passer aux verts, du moins à ne plus être dans le rouge selon l’Insee. D’après une étude réalisée par l’institut de statistiques au dernier trimestre 2012, l’emploi régional, premier indicateur de la conjoncture économique, affiche une hausse de 0.1% (soit 661 800 salariés) par rapport au mois précédents. Contrairement aux chiffres annoncés nationalement, Midi-Pyrénées fait figure de bon élève : l’emploi y progresse de 0.2% sur l’année 2012. Les principaux secteurs à tirer leur épingle restant l’industrie et le tertiaire marchand, dans lesquels l’emploi augmente respectivement de   0.4% et de 0.5%. A l’inverse, les activités de la construction subissent un recul avec la perte de 0.3% de ses effectifs. Même l’intérim, pourtant très développé dans ce secteur, régresse de 6.7% au dernier trimestre 2012, soit -12.8% sur l’année. A l’image de la Région, le département est également générateur d’emploi puisque près de 1 700 postes ont été créés fin 2012, soit une progression de 0.5%, et si l’intérim amorce un net recul, il est compensé par le secteur du tertiaire, notamment les services aux entreprises, les activités d’information et communication et le commerce. De même, l’industrie se trouve dans une période favorable, grâce à l’aéronautique qui garde le vent en poupe.

 

Maintien des créations d’entreprises

 

Autre indicateur d’une dynamique économique retrouvée, les créations d’entreprises qui se stabilisent au dernier trimestre 2012 en regard des mois précédents, en enregistrant un recul de 2% seulement. Sur ces créations de sociétés, plus de la moitié sont constituées sous le régime de l’auto-entreprise, qui elles voient leur nombre augmenter de 1%. Au total, ce sont 25 700 établissements qui ont vu le jour en Midi-Pyrénées en 2012, soit une progression de 1.5% par rapport à l’année précédente, les immatriculations d’auto-entreprises participant, pour une majeure partie, à cette augmentation. C’est dans l’industrie que les immatriculations sont les plus fortes dans la région et affichent une hausse de 22% par rapport au 3e trimestre 2012, toutefois cela ne signifie pas qu’elles sont nombreuses. Dans les filières du commerce, des transports et de l’hébergement/restauration, la progression est moins nette, se situant à 4%, quand les créations d’entreprises reculent de 5% dans la construction et de 3% dans les services. Et plus précisément, la Haute-Garonne concentre la moitié des ouvertures d’enseignes de la Région, soit une augmentation de 2%. Ainsi, 2013 semble débuter sous de meilleurs auspices mais il est trop tôt pour parler de reprise économique.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.