Incubateur Midi-Pyrénées: Un nouvel élan en 2013

Nouvelle méthodologie et nouveaux locaux pour l’Incubateur Midi-Pyrénées qui, en 2013, veut rester l’incontournable « fabrique de start-up » régionale. L’appel à candidatures pour la prochaine promotion d’incubants est lancé !

 

Plus de 600 porteurs de projets rencontrés, 168 projets incubés, 93 entreprises créées (dont 69 toujours en activité), plus de 115M€ levés et près de 600 emplois créés : tel est le bilan chiffré, après douze ans d’existence, de l’Incubateur Midi-Pyrénées. Créé en 2000 dans le cadre de la Loi Allègre sur la Recherche et l’Innovation avec la mission de valoriser les technologies issues de la recherche publique, l’Incubateur, avec l’arrivée de la Société d’Accélération du Transfert de Technologie (SATT) Toulouse Tech Transfert instituée par les Investissements d’Avenir en 2012, revoit son positionnement et son organisation.

2013 sera donc l’année des changements car l’Incubateur veut s’afficher comme la « fabrique de start-up » offrant aux créateurs d’entreprise innovantes à fort potentiel, un espace et un accompagnement optimisés pour faire mûrir leur projet, accélérer leur développement et augmenter leurs chances de succès. Pour améliorer son taux de transformation d’un projet en entreprise viable (30% d’échec actuellement), l’Incubateur propose une nouvelle méthodologie de sélection et d’incubation et va assurer une meilleure promotion de ses incubés. C’est désormais via un appel à candidatures (lancé le 29 janvier avec une clôture le 8 mars) que les futurs incubés seront sélectionnés deux fois par an sur la base de critères d’innovation (technologique mais aussi de marché ou d’usage), d’une preuve de concept validée (ou de disponibilité des moyens pour réaliser maquette ou prototype), du « potentiel entrepreneurial » de l’équipe et d’une implantation future en Midi-Pyrénées. Ensuite, quatre grandes étapes marqueront le processus d’incubation : un workshop d’entrée dans l’esprit « start-up week-end » pour mettre en place la feuille de route opérationnelle, une étape d’exploration pour valider le couple marché–produit, une phase de lancement permettant de créer la société et de produire le premier business plan et enfin l’accélération avec, à la clef, les premiers contrats, levées de fonds et CA. Le tout en un an et s’assortissant toujours d’un coaching personnalisé, de formations et d’un financement en avance remboursable allant jusqu’à 50k€. Dernières nouveautés : des soirées pour valoriser incubés entrants et sortants à travers des elevator-pitch devant les partenaires et la presse, un nouveau site web et un déménagement ! C’est en effet dans le quartier Saint Michel que l’incubateur accueillera en avril sa future « promotion » de (six) nouveaux arrivants qui viendront partager 300 m2 avec les douze porteurs de projets en cours d’incubation et les cinq permanents. Avec l’objectif, grâce à ces nouveaux locaux, de renforcer l’émulation, les échanges et le partage d’expériences entre futures pépites régionales.

 

Alexandra Foissac

 

www.incubateurmipy.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.