[Eco] Pascal Courcier : « L’EPFL sera à l’équilibre d’ici 2021 »

Le foncier nécessaire à la réalisation du futur Parc des Expositions revendu à Toulouse Métropole a déjà été rétrocédé ©DR

URBANISME. Créé par arrêté préfectoral en 2006, l’Etablissement public foncier local du Grand Toulouse (EPFL, voir encadré) atteint désormais son rythme de croisière avec un volume d’acquisitions annuel de 41 M€ en 2013. Pourtant, la chambre régionale des comptes émet des réserves quant à son fonctionnement. Pascal Courcier, directeur général de l’EPFL répond. Pascal Courcier, l’EPFL est rémunéré sur le montant des biens mais dispose-t-il d’autres sources de revenu ? L’essentiel de ses recettes provient de la taxe spéciale d’équipement (TSE) dédiée […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.