Futurapolis L’innovation support de l’économie

L’innovation au chevet de l’économie a accueilli le 11 février 2012 à la Halle aux Grains le premier rendez-vous «Futurapolis». Organisé par «Le Point» et à l’initiative de la région Midi-Pyrénées, cette journée a réuni de grands noms de la recherche, de l’industrie, de la politique pour aborder, sous forme de tables rondes, l’importance de l’innovation pour la santé économique de notre pays et dresser un état des lieux de celle-ci dans différents secteurs d’activité.
Les Toulousains n’ont pas boudé ce premier sommet sur l’innovation, 9 000 réservations ont en effet été enregistrées sur le site internet de l’événement. Pour Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point, Toulouse était une évidence pour accueillir ce premier forum de l’innovation qu’il souhaite pérenne. «Futurapolis sera le «Davos de l’innovation»» a-t-il déclaré.


Il est vrai que la ville rose est riche en matière de recherche, d’innovation : «plus de 25 000 chercheurs, près de 400 laboratoires de recherche et une véritable politique régionale orientée vers la recherche» selon Martin Malvy, Président de la Région Midi-Pyrénées. Il ajoute que «Midi-Pyrénées consacre 4.2% de son Produit Intérieur Brut (PIB) à la recherche et au développement. Pour Pierre Cohen, Député-Maire de Toulouse, «l’innovation est la marque de fabrique de Toulouse.»
Inter
4 tables rondes pour l’Innovation
«Mobilité, le grand chambardement». Pour la première table ronde de la journée, les participants ont été invités à se pencher sur la problématique de la mobilité, les intervenants ont présenté leurs dernières innovations tant dans le domaine du spatial, de l’aérien, du ferroviaire et de l’automobile. «Nutrition : un défi pour le Nord et le Sud». Comment relever le défi alimentaire d’ici 2050 ? Dans 30 ans, 10 milliards d’individus devront se nourrir, comment bien manger, partager les ressources et préserver nos richesses agricoles et piscicoles. «Vivre bien et longtemps». Une table ronde pour aborder les avancées technologiques et scientifiques dans les traitements des cancers, le dépistage. «Vers un monde sans pétrole et sans nucléaire ?», est-il possible de sortir du nucléaire ? Etat des lieux des énergies de substitution, des énergies renouvelables et perspectives. Une des préoccupations majeures des intervenants des différentes tables rondes est de discerner l’intérêt de l’innovation, comment les gens vont pouvoir en bénéficier au quotidien, comment les innovations modifient les modes de vie.
Inter :
L’innovation, quelle place dans notre quotidien ?
Ce forum a suscité de profonds débats, de grandes interrogations sur nos choix sociétaux. Il a également mis en évidence la pertinence d’organiser des confrontations pluridisciplinaires sur les questions fondamentales de notre avenir. Comme plusieurs intervenants l’ont reconnu, il faut trouver des passerelles, des liens entre les disciplines, ne pas craindre de mettre en présence, économie, sciences, politique… Pour conclure, Antoine Riboud, fondateur de la première entreprise d’agroalimentaire de France disait : «L’innovation est une alliance entre recherche, marketing, instinct, imagination, produit et courage industriel» ; une citation qui peut synthétiser en substance l’intérêt de ce premier forum, l’importance de prolonger ces échanges interdisciplinaires.

Marie Agnès Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.