Formell: Une aide aux aidants familiaux

Répondre à un besoin sociétal majeur et accompagner les aidants familiaux, notamment salariés, qui peinent à concilier vie personnelle et professionnelle : telle est l’ambition de la société Formell qui déploie depuis Toulouse une offre globale de formation et de mise en réseau des proches de malades. Quand le business rencontre une belle idée qui a un marché.

 

Un drame personnel, un problème financier, un impact micro et macro-économique : la dépendance et le nombre croissant d’aidants familiaux représentent aujourd’hui un véritable enjeu sociétal. Chiffres à l’appui : il y a actuellement en France 9 millions d’aidants familiaux (11 millions en 2015) qui accompagnent un proche atteint d’une maladie invalidante (Alzheimer, cancer…), en fin de vie ou handicapé. 2 millions d’entre eux sont salariés et la moitié déclare très mal vivre leur situation. Les conséquences sont nombreuses : Absentéisme ou présentéisme non opérationnel, rupture du maillage au sein de l’entreprise, un coût estimé représentant 1% du PIB national, et bien sûr une grande détresse au quotidien et un poids financier pour ces aidants souvent peu reconnus. D’ailleurs, après 68 ans, ils meurent pour moitié avant le patient qu’ils aident. Face à cet état des lieux qui va, avec le vieillissement de la population et la volonté de promouvoir le retour ou le maintien à domicile, s’aggraver, la société Formell a été fondée en 2008 pour accompagner ces aidants familiaux, notamment salariés.

 

Une croissance structurée pour répondre à un marché croissant

 

A l’origine de ce concept d’inspiration américaine mais qui reste pionnière en France, il y a Willy Lafran, sérial entrepreneur, rejoint en 2009 par Henry-Louis Schwal, médecin, business angel et co-fondateur en 1999 de Gloster Santé Europe revendu à Johnson& Johnson pour 30M$. Depuis 2008, l’équipe Formell, 3 salariés aujourd’hui, s’est attachée à définir et rédiger les contenus pédagogiques et à mettre en place un comité scientifique, composé de 15 professionnels aux compétences diversifiées (gériatrie, cancérologie, psychomotricité, psychiatrie, soins palliatifs…). Depuis avril, Formell propose une gamme de prestations d’information, de formation et un suivi aux salariés de grands groupes, PME et organismes tels que Latécoère, Airbus, ou la Mutuelle du Rempart. Une quarantaine de salariés ont déjà pu bénéficier de cet accompagnement, pris en charge dans le cadre du DIF et basées sur le volontariat et le respect de la vie privée du salarié. Un module de formation de 4 x 4h et un suivi via le portail internet, opérationnel début janvier 2013, permet d’aborder des problématiques concrètes : gérer son stress, s’informer sur les pathologies, apprendre à maîtriser la communication non verbale, connaître les aides existantes mais aussi ses droits et devoirs. Pour l’aidant, il s’agit de pouvoir, enfin, s’informer de façon fiable, échanger, rompre l’isolement et se sentir reconnu et guidé dans son quotidien difficile. Misant sur le mieux-être du salarié, sur la responsabilité sociétale des entreprises et sur un marché qui explose, Formell envisage dès 2013 la création de business unit régionales et d’une fondation pour financer la formation des aidants non-salariés et retraités. « Afin de pouvoir assurer une croissance structurée et maintenir la corrélation entre développement de l’entreprise et qualité des formateurs, nous referons un tour de table en avril ou mai 2013 » annonce Louis-Henri Schwal. Objectifs affichés à l’horizon 2015 : 4 M€ de chiffre d’affaires, 20 à 40 salariés. Et avant tout « aider les aidants à ne plus avoir peur le soir en rentrant à la maison ».

 

Alexandra Foissac



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.