Fondation Catalyses et EDF: Six bourses pour aider les étudiants des territoires de montagne

Au constat que l’accès à l’Université pour les étudiants issus des territoires de montagne et ruraux est moins facile que pour les jeunes urbains, la Fondation Catalyses et EDF sont engagés depuis trois ans dans un partenariat visant à favoriser l’égalité des chances et d’accès à l’Université. Pour cette troisième promotion, six bourses seront attribuées.

« Permettre à des étudiants de venir de loin, c’est une des responsabilités sociales de l’Université » affirme Bertrand Monthubert, président de l’Université Paul Sabatier qui déplore qu’une « partie de la société ne voit pas les pépites que nous avons dans nos Universités ». Pour Alain Beaudoux directeur EDF hydraulique Sud-Ouest : «Il faut sortir du tropisme des Grandes Ecoles. Beaucoup de choses sont faites pour les grandes écoles mais pas assez pour les universités ». C’est tout l’objet du partenariat entre EDF et Catalyses, la Fondation de l’Université Toulouse III Paul Sabatier qui gère le dispositif. L’ambition affichée du programme « Une rivière, un territoire » est limpide : « aider les lycéens issus de la montagne à suivre des études supérieures ». Le dispositif permet de cibler des lycéens scolarisés dans différents départements de la région Midi-Pyrénées (en Ariège le lycée de Saint Girons, en Aveyron les lycées de Decazeville et Saint-Affrique et pour les Hautes-Pyrénées les lycées d’Argelès-Gazost, Bagnères de Bigorre et Lannemezan) puis de les inciter à venir étudier à l’Université Paul Sabatier, qu’importe la filière choisie. 5 000€ seront attribués aux six étudiants lauréats de la troisième édition du dispositif. La direction EDF hydraulique Sud-Ouest finance ces bourses, qui sont selon le directeur « une forme très concrète de l’engagement d’EDF producteur hydroélectrique dans le développement des vallées que l’entreprise exploite ».

 

Egalité des chances et d’accès

Depuis bientôt quatre ans, Catalyses a vocation à financer différents projets en complément des missions premières d’enseignement et de recherche de l’Université. La Fondation a mis en place différents programmes valorisant l’innovation pédagogique (à l’exemple de la Chaire pédagogique EDF « Génie Civil en Milieux Naturels Aquatiques ») et l’égalité des chances, comme en témoigne ce partenariat avec EDF. « En plus de l’aide financière qu’apporte la bourse il y a le tutorat mis en place dans le dispositif » explique Henri Boccalon président de Catalyses. Les tuteurs sont issus de la Fondation et d’EDF. Un dispositif approuvé par l’académie qui permet, selon Patrice Marchou, inspecteur académique pédagogique régional de « désenclaver certaines zones » et qui est « en parfaite cohérence avec le projet de loi de refondation de l’école ».

Le recrutement de la promotion débutera au mois de mars 2013, les étudiants doivent avoir une moyenne minimale de 12 sur 20, être non boursiers ou boursier de l’échelon 0 à 3.

Plus d’info : http://www.catalyses.fr/

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.