FNAIM Un nouveau président pour de nouvelles perspectives

Jean François Buet nouveau président de la FNAIM

Suite à l’assemblée générale de la Fédération Nationale de l’Immobilier tenue le 25 mai dernier, les délégués représentant les chambres départementales et régionales ont élu, à 88.79%, leur nouveau président en la personne de Jean-François Buet. Succédant à René Pallincourt, il prendra ses fonctions le 1er janvier 2013.

Elu haut la main devant son concurrent direct Loïc Cantin, actuel président de la chambre de Loire-Atlantique, Jean-François Buet, professionnel immobilier de Dijon, prendra ses nouvelles fonctions de président de Fédération Nationale de l’Immobilier en janvier prochain. Il prend ainsi la suite de René Pallincourt, qui tenait la barre de la FNAIM depuis 2004.

 

Jean-François Buet, habitué des engagements syndicaux depuis 22 ans déjà, siège au tribunal de commerce de Dijon mais ce n’est pas tout. Il dispense également des cours en licence professionnelle Gestion de l’immobilier locatif à l’Université de Bourgogne. Investi à plusieurs niveaux, ces facettes multiples lui permettent d’avoir un regard avisé et une vue d’ensemble de son métier et celui des adhérents de la FNAIM. Cette dernière l’a vu évoluer en son sein, notamment grâce à un mandat de secrétaire général durant lequel il s’est attaqué au problème de la formation en créant l’Ecole Supérieure de l’Immobilier. Il a également lancé un chantier concernant la déontologie de la profession d’agent immobilier avec l’instauration d’un code et d’un comité de sanction, dépendant de la FNAIM. Dans la même optique, Jean-François Buet souhaite œuvrer auprès des pouvoirs publics pour définir, avec eux, une règlementation, voire une législation avec la création d’un Conseil Supérieur qui surveillerait les différentes pratiques professionnelles des agents immobiliers ainsi que la constitution du statut «d’investisseur dans l’ancien».

7 engagements

Et lorsque lui sont demandées les qualités requises pour assurer un bon mandat de président de la FNAIM, il répond simplement : « l’envie, la lucidité et le courage ». C’est sur cette base que Jean-François Buet a fait campagne au sein de la FNAIM et a constitué un programme sur lequel il s’engage suivant sept propositions. D’abord, il souhaite donner à la FNAIM une voie devant les pouvoirs publics car « nous sommes d’abord une force politique », déclare-t-il. Il prône ainsi le dialogue avec ces derniers afin d’établir une relation de confiance entre les deux parties. En second lieu, le nouveau président de la FNAIM veut faire de son organisation une référence en matière d’immobilier tant devant les médias qu’auprès  de l’opinion publique. Dans ce même but, Jean-François Buet cherche à élargir l’implication de tous les actifs de la fédération pour en faire une institution de proximité. Dans son programme pré-électif, il affirme également vouloir valoriser les femmes et hommes engagés dans le milieu syndical en soutenant les initiatives locales innovantes. Mais ce n’est pas tout ; le nouveau président de la FNAIM souhaite défendre l’intégrité et la moralité de son corps de métier. Pour cela, il mettra la formation au cœur des entreprises adhérentes et instaurera un label qui différenciera les sociétés les plus vertueuses. Pour terminer, il s’engage, de par son élection, à être vigilant quant à l’équité entre tous les adhérents de la FNAIM en termes de moyens professionnels, tout en maintenant un équilibre économique qui garantira à ses membres un accompagnement régulier. Et pour donner l’exemple, Jean-François Buet rationnalisera et tentera de maîtriser les dépenses de la fédération.

Ce sont toutes ces propositions et bien d’autres encore qui ont entrainé son élection le 25 mai dernier. Il a maintenant jusqu’au 1er janvier prochain, date de son investiture, pour se préparer à son nouveau mandat.

Séverine Sarrat

Photo NAS

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.