Entreprises; Quand il faut passer la main

Ce lundi à la CCIT a eu lieu la signature officielle des conventions de partenariat sur la transmission d’entreprises. Un dispositif qui réunit de nombreux partenaires et dont le but est d’accompagner au mieux un chef d’entreprise en passe de céder son affaire.

 
Plus de 9 000 dirigeants d’entreprises haut-garonnais ont aujourd’hui 55 ans et plus. Dans cette perspective, la CCIT a, il y a bientôt quatre ans, lancé “Transmettre en Haute-Garonne” : un dispositif d’accompagnement à la transmission/reprise d’entreprises, car «il était aberrant de laisser disparaître des entreprises qui avaient des décennies d’existence, formé de nombreux jeunes et crée autant d’emplois. Il nous fallait agir pour la conservation et le développement de tout ce savoir-faire» explique Thierry Dumas, vice-président de la CCIT.
«C’est un dispositif qui doit rassurer» confie à son tour Christel du Puy-Montbrun, Présidente de la Commission Création-Transmission d’entreprises à la CCIT, tant «le passage de la transmission est difficile. C’est pourquoi il doit se faire dans les meilleures conditions possibles». D’où l’heureuse alliance entre autres, «des professionnels du droit et du chiffre» comme l’a souligné, Me Bernard Amouroux, Président délégué de la Chambre Interdépartementale des Notaires.

Anticiper

En effet, de nombreux partenaires viennent s’impliquer et ainsi renforcer cette initiative : l’Ordre des avocats, l’Ordre des experts-comptables de Toulouse-Midi-Pyrénées, la Chambre interdépartementale des Notaires, la Fédération bancaire française, la délégation haut-garonnaise du Centre de documentation et d’information de l’assurance (CDIA), le Syndicat national des professionnels de l’immobilier (SNPI) et la Fédération nationale des agents immobiliers (FNAIM). Chacun s’est engagé à être en relation permanente avec la CCIT, à faire connaître le dispositif, comme à mettre à disposition des chefs d’entreprises concernés, une liste de leurs confrères spécialisés dans le domaine de la transmission-reprise.
Mais le tout premier conseil que tiennent à prodiguer ces professionnels reste l’anticipation : «Céder son entreprise ne se fait pas du jour au lendemain. C’est une opération qui se réfléchit, pour laquelle entre deux et cinq ans de préparation sont nécessaires, si l’on veut que cela se passe bien, comme éviter les surcoûts ou encore les problèmes familiaux.» ajoute Thierry Dumas.
A noter à ce propos que le dispositif “Transmettre en Haute-Garonne” comprend «des actions collectives de sensibilisation et d’information (conférence et ateliers techniques, campagnes de sensibilisation par téléphone, site internet régional…) et des actions d’accompagnement individuel (en toute confidentialité et avec pré-diagnostic, préconisations et suivi du plan d’actions)».

Claire Manaud


Renseignements : CCIT – Reliantis, Appui aux entreprises. Tél. 05.61.33.66.25.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.