Economie sociale et solidaire: Renforcer la crédibilité auprès des institutions financières

« Jean-Eric Florin et Hélène Seguier se félicitent de la convention signé avec la Nef

 

Faciliter le financement des créateurs et des entreprises solidaires en Midi-Pyrénées, telle est l’ambition de la Nef et MP Actives suite à la signature d’une convention le 7 mars dernier. En collaborant plus étroitement, la Nef, coopérative de finances solidaires, et MP Actives, organisme de financement, constituent ainsi un guichet unique pour les porteurs de projets. Mais ce rapprochement n’est, en réalité, pas une nouveauté : « La Nef et MPA travaillaient ensemble sur le terrain depuis plusieurs années, en tant qu’acteurs complémentaires ; la signature d’une convention n’est donc que la formalisation de méthodes de travail déjà éprouvées », explique Cécile Verjus-Lepers, responsable des délégations Nef. En effet, entre 2006 et 2012, vingt-neuf projets ont été financés grâce à l’action conjointe de la Nef et MPA. « Cette année, notre objectif est multiplié par trois ou quatre puisque nous pensons pouvoir en financer une vingtaine », précise Jean-Eric Florin, directeur de Midi-Pyrénées Actives. Ainsi, les créateurs d’entreprises solidaires pourront prétendre à un crédit de la Nef de 30 000 euros (au plus), sous la décision conjointe de cette dernière et de MPA se portant garant pour la société. Et la formule, mise en place il y a seulement cinq mois, a déjà montré son efficacité puisque trois installations biologiques et deux entreprises solidaires ont déjà bénéficié d’un crédit de la Nef.

 

Jusqu’à 30 000€ de financement

 

Pour les porteurs de projets, ce rapprochement reste une avancée considérable car le délai de traitement des dossiers en est diminué, les démarches simplifiées et l’interlocuteur unique, comme en témoigne Madame Daudé, créatrice d’une exploitation maraichère bio dans le Gers : « Alors que je perdais confiance quant à la réalisation de mon projet après de nombreux refus pour un prêt bancaire, j’ai finalement été orientée vers MPA qui m’a permis d’accéder à un prêt professionnel rapidement auprès de la Nef. Je n’ai eu à présenter mon dossier qu’à MP Actives qui, après analyse, m’a accordé un crédit Nef de 13 915€. » Cette agricultrice a donc pu bénéficier de l’efficacité du nouveau partenariat non seulement parce que son dossier a été jugé viable mais aussi parce que la Nef et MPA ont décidé de cibler précisément les secteurs de l’économie sociale, de l’environnement et l’agriculture biologique. « La Nef ayant une vocation historique dans le financement de projets agricole bio, il était logique que notre récente convention les privilégie, mais les créations d’entreprises n’entrant pas dans ces critères de sélection peuvent quand même déposer leurs dossiers à MPA qui les traitera hors partenariat », précise Hélène Seguier, responsable du pôle TPE et Agriculture au sein de MPA. Et de rajouter : « nous prouvons encore une fois, avec cette convention, que les institutions financières partagent les valeurs fondamentales que nous essayons de promouvoir, celles d’une économie responsable et d’un système financier au service de l’Homme. »

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.