Economie du Sicoval: Les zones d’activités se remplissent

Implantations de nouvelles entreprises, refonte des équipes dirigeantes de la communauté d’Agglomération et développement des aides à l’économie solidaire, le Sicoval profite de l’été pour évoluer.

 

La communauté d’agglomération du Sud-Est toulousain met à profit la période estivale, plus calme, pour faire état de changements dans son organisation mais aussi pour accueillir sur son territoire de nouvelles entreprises qui contribueront au développement du Sicoval.

Dans un premier temps, Mai Ly Alet, nouvellement chargée du développement des entreprises artisanales et commerciales, intègre l’équipe de direction de l’Economie et de l’Emploi de la Communauté d’Agglomération du Sicoval. Elle assure, dès la rentrée, un appui particulier aux Très Petites Entreprises artisanales et commerciales, notamment en leur permettant de bénéficier d’un suivi lors de transmission ou reprise d’entreprises du territoire. En parallèle, Mai Ly Alet se penchera sur les dossiers des 36 communes qui composent le Sicoval pour les accompagner dans leurs projets de développement des commerces et services de proximité.

Dans un second volet, le Sicoval annonce l’évolution de l’attribution du dispositif AILES. En effet, l’Aide aux Initiatives Locales d’Economie Sociale et Solidaire qui avait été créée par la Communauté d’Agglomération dans le but d’encourager à la création d’entreprises ou associations évoluant dans la sphère de l’économie solidaire, vient de voir ses critères d’obtention revisités. Cependant, il est toujours nécessaire, pour prétendre à cette aide pouvant atteindre les 7 000 €, de pouvoir garantir la création d’au moins un emploi pour un salarié de moins de 30 ans ou de plus de 55 ans, et ce sur le territoire du Sicoval.

 

Le territoire évolue

 

Et quand on parle d’évolution du tissu économique de la Communauté d’Agglomération du Sud-Est toulousain, il est indispensable de faire un rapide tour d’horizon des nouvelles implantations qui ont eu lieu en cette période estivale. D’abord, sur la commune de Labège, la société Oracle, spécialisée dans les systèmes matériels et les logiciels optimisés et totalement intégrés, a ouvert ses portes fin juin, rue du Lac. Cette nouvelle entité regroupe Oracle Sud-Ouest, déjà présent en région toulousaine et employeur de 40 salariés, ainsi que Sun Microsystèmes, rachetée en 2009. Quant à la société Rumeaux, du groupe 3R, elle poursuit son expansion en attaquant les travaux du second pan de son programme Green Park dans lequel seront construits 6 nouveaux bâtiments exclusivement composés de bureaux, d’ici à 2013.

Si l’on se tourne vers la ZAC Pont-de-Bois à Auzeville-Tolosane, l’on aperçoit l’érection d’un grand établissement ; il s’agit de la sortie de terre du site de l’ESMA, l’Ecole Supérieure des Métiers Artistiques, pour l’instant situé aux Minimes. Ces travaux font partie intégrante du projet Opus Verde qui comprend également la construction, sur 1.7 hectares, de 5 résidences (61 appartements), de 3 600 m² de bureaux, de commerce de proximité répartis sur 1 300 m² et de l’implantation d’un supermarché sur 2 000 m².

Pour finir sur les métamorphoses du tissu économique du Sicoval, à noter l’extension des locaux de LRVision. Dans cette optique, la société vient d’acquérir 1 600 m² de terrain supplémentaires sur la zone de Vic, à Castanet. Spécialisée en expertises de parement béton et en conception de solutions novatrices de protection et de décoration des matériaux de construction pour le BTP, elle génère aujourd’hui 1.3 millions d’euros de chiffre d’euros.

Ces entreprises nouvellement implantées sur le territoire du Sicoval pourront peut-être prétendre au Prix Galaxie l’année prochaine, dont la Communauté d’Agglomération est partenaire tous les ans.

 

Séverine Sarrat

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.