[Eco] CDV, trois lettres qui font courir les entreprises

photo cdv rallyes

Rallye. Comment motiver les troupes ? Tous les décideurs se posent la question. Charles de Villepoix et Romain Thomas-Rémy ont la réponse.

 

Charles de Villepoix est arrivé à Toulouse il y a une quinzaine d’années, avec une véritable expertise dans le domaine de la communication événementielle, et une passion : Celle de la rédaction de jeux de pistes… Sa griffe qui se compose en trois lettres, CDV, s’est vite imposée dans la région avec des spécialités reconnues : organisation de rencontres citoyennes (ex : le projet d’autoroute Toulouse-Castres), de congrès ou séminaires, prestations pour les collectivités publiques, et… Les rallyes. Car là est l’originalité des concepts proposés par CDV. L’organisation des rallyes est un savoir-faire qui valorise la marque créée par Charles de Villepoix. A tel point qu’aujourd’hui une filiale, « CDV Rally [es] », vient de voir le jour, pilotée par Romain Thomas-Rémy. Ce dernier nous explique pourquoi les rallyes sont devenus une forte demande des entreprises en matière de team-building (construction et cohésion d’équipes) : « Il est fini le temps où les entreprises voulaient des événements paillettes. La crise est passée par là. Aujourd’hui, les sociétés ont cet impératif de maîtrise des budgets et de cohérence des coûts. La volonté est d’être moins ostentatoire… » Si les budgets des entreprises sont donc à la baisse dans de nombreux domaines, il n’en demeure pas moins que les salariés doivent toujours être au diapason, avec une motivation extrême pour faire barrage à une rude concurrence : « Nous sommes là pour souder les équipes de salariés. Les rallyes sont des outils de management accessibles à tous. Cela permet de combiner la tête et les jambes… Chacun y trouve son compte », explique R. Thomas-Rémy. Pour ce dernier, « ce produit a encore une belle marge de progression, même si le marché est difficile et a une visibilité sur trois mois. » Du côté de CDV Rally[es], les clients ne manquent pas, et non des moindres. Airbus, ATR, Véolia, Omnium Finance, EDF et un grand nombre de PME de la région font régulièrement appel à cette agence qui a pour vocation à régner en maître sur le créneau dans le grand Sud-Ouest, de Bordeaux à Montpellier. La grande spécialité de l’équipe de R. Thomas-Rémy reste le Team-Gaming… Ou comment découvrir une ville ou un endroit via un jeu de piste sur tablettes ; une nouvelle manière d’aborder les team-building et autres incentives. Une licence a même été prise auprès d’« Urban Gaming », leader national sur le marché. Pour la mise en place d’un tel concept au sein de votre entreprise, il faut compter sur un budget entre 50 et 100 euros par participant selon un cahier des charges travaillé en amont, « et le tout avec une équipe qui va accompagner et encadrer le projet. »  Romain Thomas-Rémy ajoute également que CDV a pour objectif de distiller de « la convivialité, des rires et des sourires. » Un cahier des charges dont nombre d’entreprises ont bien besoin en cette période plus que morose pour l’économie.

 

Le + Un rallye gourmand

Charles de Villepoix et Guy Pressenda (président régional de l’UMIH, le syndicat de la restauration) sont à l’origine du rallye gourmand « Toulouse à table » qui se déroulera du 26 au 28 septembre. Parmi les événements de ce rallye, notons un dîner populaire, généreux et fraternel au Mirail.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.