Drink and food: SOS fringale !

Qui a dit que les jeunes boudaient la création d’entreprise ? En tous les cas, ce n’est pas le cas de Nathan Guerrero qui vient d’ouvrir sa société «Drink and Food», à 23 ans. Aux abords du lycée Ozenne, il s’est lancé dans la restauration rapide à emporter ou à livrer en partant d’une constatation simple et logique, qu’il nous explique…

 

Paninis, sandwiches, hotdogs… Tous les points de vente d’alimentation à emporter vendent ces produits, mais les bagels se font plus rares. Nathan Guerrero a décidé, lui, d’en faire sa spécialité. Avec les lycéens pour principaux clients, il vise plus particulièrement les noctambules et les travailleurs de nuit. «J’ai voyagé dans plusieurs pays très différents et je me suis aperçu que l’on pouvait manger à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit dans un restaurant ou un fast-food, mais à Toulouse, passé 22 heures, tout est fermé», constate le jeune entrepreneur. Ce sont surtout les produits frais qui font défaut, précise-t-il ensuite. Car c’est bien là que Nathan Guerrero compte faire la différence. D’un manque chronique est donc né «Drink and food», concept de restauration rapide à emporter en journée mais surtout en livraison la nuit, jusqu’à 4 heures du matin le week-end. Dans la quatrième ville de France, réputée festive, qui compte près de 100 000 étudiants, ce concept devrait trouver preneurs.

Chez Drink and food, ce n’est pas le client qui se plie au restaurateur mais, au contraire, si ce dernier propose une carte, le consommateur peut tout à fait créer son propre sandwich à partir des ingrédients disponibles, toujours frais : «Nous sommes livrés par des primeurs, ce qui garantit des produits de qualité», tient-il à souligner, «et les prix restent raisonnables puisque nous proposons un menu composé d’un sandwich, d’une boisson et d’un dessert à 5,90 euros». Moins cher que les grandes chaînes de fast-food, la livraison en plus.

 

Le bagel, produit phare

 

A un mois et demi seulement de l’ouverture de son magasin, Nathan Guerrero voit loin et souhaite développer rapidement son affaire. D’abord en recherchant des partenariats qui lui permettront de se faire connaître et d’attirer une clientèle ciblée : «J’espère bientôt pouvoir négocier avec des boîtes de nuit, des bars et même des taxis», qui pourront le recommander à tous clients souhaitant se restaurer à des heures où les points traditionnels restent clos. Mais les noctambules ne sont pas sa seule clientèle puisque les «gens qui travaillent la nuit ont généralement des horaires décalés qui ne correspondent pas forcément avec les restaurants ou les fast-foods… C’est là que nous intervenons !» C’est sur sa disponibilité que compte Nathan Guerrero pour pérenniser son entreprise mais aussi sur le fameux bagel frais qu’il est un des seuls à commercialiser : «Ce produit pourtant incontournable aux Etats-Unis, est étrangement occulté à Toulouse» explique-t-il. Le jeune entrepreneur de 23 ans, espère que son fameux «sandwich à trou» lui permettra d’ouvrir une seconde boutique d’ici une année d’exercice, puis d’autres dans quelques années et pourquoi pas, franchiser Drink and Food… pour venir en aide aux victimes de fringales nocturnes.

 

Drink and food

34 rue merly à Toulouse

0951.009.555 ou 06.45.57.10.68

Ouvert du lundi au vendredi de 7h45 à 18h30 et les vendredis et samedis de 22h à 4h, fermé le dimanche.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.