Devenir un événement national incontournable

150 exposants se regrouperont pour donner vie à la 16ème édition du Salon de la Mêlée Numérique, les 25 et 26 avril prochains, au Centre des Congrès Diagora à Labège. Avec 40 000 emplois générés, et des projets structurants tels la TIC Valley ou le Cluster Digital Place, Midi-Pyrénées se hisse au rang de deuxième région de France en matière de Technologie de l’Information et de la Communication.

Salon de la Mêlée Numérique, édition 2011

Forte de ses 500 adhérents, la Mêlée Numérique, association de référence en matière de TIC sur Midi-Pyrénées, vise à promouvoir les usages des nouvelles technologies qui permettent une meilleure communication, ou qui, en tous cas, la fluidifie. Pour se faire, elle s’est organisée en 12 groupes de travail, en 12 commissions, abordant différentes thématiques et préconisant les activités de l’association. Ainsi, en 2011, toutes animations confondues, 13 500 participants se sont rencontrés lors des rendez-vous de la Mêlée Numérique. Depuis de nombreuses années, l’association peut également se servir de son Salon, qui aura lieu les 25 et 26 avril à Diagora-Labège, pour mettre en exergue les innovations sur le secteur des TIC. Si les organisateurs espèrent y attirer quelques 3 000 visiteurs, soit 10% de fréquentation supplémentaire par rapport à l’année dernière, «c’est par ambition. Nous souhaitons faire de cette manifestation, un phare pour Midi-Pyrénées et la métropole toulousaine, en faire le principal événement lié aux TIC au niveau national mais aussi européen.», affirme Edouard Forzy, membre fondateur de la Mêlée Numérique. Le point fort du Salon, cette année, sera sans conteste, les conventions d’affaires durant lesquelles les professionnels et les décideurs pourront se rencontrer privativement pour convenir de rendez-vous pouvant éventuellement, comme cela s’est déjà vu, aboutir à la signature de contrats.

Un Salon multimodal

Différentes thématiques seront abordées au cours des deux jours que dure le Salon de la Mêlée Numérique, notamment celle de la «ville de demain». Principalement à destination des collectivités locales, ce sujet intéresse également les entreprises et les particuliers puisque l’enjeu est de définir les améliorations numériques qui pourraient faire de nos villes des cités vertes et durables tout en développant l’économie. Que ce soit en matière de transport, d’infrastructures urbaines, de gestion des flux ou d’e-tourisme, il s’agira de chercher des solutions à partir de problématiques citadines. De même, thème incontournable sur un salon de TIC, la mobilité fera l’objet d’un intérêt particulier. Avec l’apparition des Smartphones, tablettes et autres portables, il devient indispensable de pouvoir se connecter en tous lieux. Pour répondre à l’attente des usagers, les entrepreneurs travailleront sur des solutions comme la fibre optique et les applications mobiles.

Salon de la Mêlée Numérique, édition 2011

Toutes ces nouveautés numériques impliquent nécessairement un afflux massif de données, qu’il s’agit de stocker et de hiérarchiser. Deux types de données ont vu le jour récemment : les entreprises s’engouffrent dans le nouveau marché des Big Data qui permettent de réaliser des analyses pertinentes et celui des Open Data qui donnent l’opportunité aux entreprises d’exploiter des données publiques. De même, le thème du financement et des aides aux entreprises innovantes du secteur des TIC sera abordé lors de ce Salon puisque le Conseil Régional notamment, conscient des enjeux économiques, prévoit une enveloppe pour permettre aux start-ups de se développer. Ainsi, tentant de faire entendre aux entrepreneurs que les TIC ne représentent pas qu’un coût mais surtout un investissement, la Mêlée Numérique s’adressera plus particulièrement aux dirigeants informatiques via le DSI Day qui se terminera par la remise du Trophée du Décideur Informatique. Dans la même optique, l’association fera un focus sur l’économie dite «numérique» pour aborder notamment la problématique du télé-travail, nouvel outil des entreprises, quelles qu’elles soient, pour améliorer leur compétitivité.

Dernier volet de ce Salon, mais néanmoins inévitable, le e-commerce. Le forum organisé par la Mêlée Numérique permettra de discuter de solutions innovantes afin que les sociétés puissent se lancer dans la vente en ligne ou simplement développer leur site internet.

La manifestation sera jalonnée de conférences qui auront lieu sur le site du Salon et qui parcourront tous les thèmes abordés. Pour clôturer l’événement, les Trophées de l’Economie Numérique seront remis pour récompenser les savoir-faire et les initiatives innovantes des entreprises en matière de TIC, en collaboration avec le Grand Toulouse et le Sicoval.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.