Développement, innovation et export : Le tapis rouge est déroulé pour la nouvelle agence Madeeli

 

Madeeli

 

Voici la fusion des deux agences Midi-Pyrénées Expansion et Midi-Pyrénées Innovation.

Par Simon Pialat

Un accueil prodigieux de la part des grands acteurs économiques ! Voilà ce que pouvait s’offrir Madeeli, ce vendredi 6 février 2015 au Conseil régional, lors de son lancement officiel durant lequel Martin Malvy et les nombreux intervenants n’ont cessé d’en rappeler les enjeux. S’il ne briguera pas un autre mandat en qualité de président de Midi-Pyrénées, celui-ci présidera néanmoins la nouvelle agence de développement, d’innovation et d’export dont il se « félicite » amplement, aux côtés de Catherine Jeandel et Bernard Plano. La présidente de la commission « Innovation 2030 » Anne Lauvergeon était notamment de la partie, pour saluer l’une des premières agences en France à regrouper ces trois aspects en une seule entité. Résultant d’une véritable fusion – celle de deux agences déjà bien ancrées dans le milieu : Midi-Pyrénées Expansion (MPE) et Midi-Pyrénées Innovation (MPI), son nom et son identité visuelle demeuraient jusque-là inconnus du grand public. C’est devant quelque 800 invités que Martin Malvy et l’équipe de 56 salariés dirigée par Christophe Nicot ont voulu créer la surprise.

Sa raison de vivre : appuyer les PME en facilitant leurs tâches dans leur gestion, leur développement et leur internationalisation, mais aussi renforcer la croissance économique en Midi-Pyrénées et y attirer de nouveaux investisseurs, en étendant son image par-delà les frontières. Chose déjà faite, la région et son agence doivent également identifier les « piliers économiques » du territoire, à savoir l’aérospatiale et l’aéronautique très largement représentées par le groupe Airbus, l’agriculture et l’agro-alimentaire mais aussi le domaine de la santé et du bien-être. Là encore, il s’agira de prendre en compte les forces de la collectivité en faisant émerger en son sein les secteurs encore absents, nécessaires à son développement.

« Etre plus efficace et plus complémentaire sur l’économie »

Pour Martin Malvy, l’objectif de ce rapprochement MPE/MPI ne consiste pas à faire « de l’économie sur l’économie » mais à « être plus réactif, plus efficace et plus complémentaire sur l’économie ». Et puisqu’il n’y a pas « d’innovation sans développement » selon le principal intéressé, la fusion d’une agence de développement et d’une agence d’innovation paraît évidente. Regrettant une désindustrialisation nationale et, par conséquent, un « retard » en France, le nouveau président de Madeeli est revenu sur les antécédents de l’émergence de sa petite protégée.

De la création de l’Institut régional de développement industriel à celle de Midi-Pyrénées Innovation, en passant par Midi-Pyrénées Expansion et l’Agence d’incubateur régional, la région a connu une histoire spécifique et une réelle croissance, tant économique que démographique. Aujourd’hui, ce même contexte politico-financier est marqué par la nouvelle réforme territoriale. Midi-Pyrénées devrait en effet fusionner avec Languedoc-Roussillon, excluant toute connotation géographique dans l’appellation de l’agence de développement, d’innovation et d’export. Ce rapprochement devrait propulser la future région dans le top 20 des plus grandes d’Europe, comptant sur un PIB pratiquement comparable à celui de la Catalogne.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.