DESC de Dalkia : Quand l’économie d’énergie devient une force

Dalkia
Bruno Dupiol, responsable du DESC Sud-Ouest. @LC

Dalkia étend ses services d’économie d’énergie au sud-ouest de l’hexagone. Mardi 16 février, la filiale du groupe EDF a inauguré son septième et dernier centre de pilotage de la performance énergétique en France : le Dalkia Energy Savings Center (DESC) Sud-Ouest. Un outil de gestion destiné à optimiser la consommation d’énergie des grandes structures, entreprises et collectivités.

 

« Nous mettons en œuvre des solutions sur mesure, en fonction des installations, pour réduire les dépenses inutiles. En clair : consommer moins, mieux et promouvoir les énergies alternatives, résume Valérie Patron, directrice régionale de Dalkia Sud-Ouest. « Afin de mener à bien cette mission, l’équipe du DESC associe un réseau numérique à un réseau humain d’analystes et techniciens ». Et ce, à échelle régionale. Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes sont ainsi couvertes par le centre de pilotage, installé au cœur du quartier Borderouge, à Toulouse.

« Le service proposé à nos clients est payant, mais la redevance est amortie en un à deux ans. Le niveau d’économie d’énergie réalisé sur une installation est de 35% en moyenne », indique Valérie Patron. Tout l’enjeu réside dans la difficulté à maintenir le niveau d’économie dans la durée. Aujourd’hui, sur 6300 installations, 2000 ont déjà été raccordées au DESC Sud-Ouest. Parmi elles figurent de nombreux établissements scolaires et hôpitaux, le réseau de chaleur de Blagnac, les locaux de la Région à Biarritz, ou encore le site de l’industriel Bonduelle.

 

Maîtriser la demande en énergie

Le DESC est composé d’une équipe de 20 salariés sur les 850 que compte le groupe dans le Sud-Ouest.

Les analystes récoltent les données des installations de toutes les zones équipées par le service de Dalkia. Ils opèrent à la fois sur le terrain et depuis leurs écrans de contrôle à Toulouse. Leur rôle est avant tout d’analyser et comparer les écarts via la réalisation de courbes énergétiques et la gestion en temps réel de tableaux de bord.

« Ils assurent un suivi permanent des sites de nos clients. Chaque installation est modélisée pour suivre au plus près toutes les sources d’énergie et identifier leurs défaillances », explique Bruno Dupiol, responsable du DESC Sud-Ouest. Les techniciens auxquels ils font appel se déplacent localement sur les installations pour réaliser des actions de préconisation. Ils mettent également en place des capteurs permettant de contrôler les sites à distance. Les NTIC sont au cœur du pilotage : « les clients peuvent suivre la consommation détaillée de leurs installations depuis leur smartphone, tablette ou newsletter », ajoute Bruno Dupiol.

infographie DESC sud ouest

 

Jean-Luc Moudenc, président de la Métropole et maire de Toulouse, et Jean-Michel Mazalerat, PDG de Dalkia France, ont participé à l’inauguration du centre Sud-Ouest. « C’est la première fois qu’un DESC est inauguré en France », s’est félicité Jean-Michel Mazalerat. Jean-Luc Moudenc a quant à lui salué le caractère humain du dispositif, et réitéré sa volonté de « préserver et développer le réseau de chauffage urbain à échelle de la métropole toulousaine, notamment via la récupération de la chaleur perdue et rejetée par l’usine d’incinération. » Le Maire n’hésite pas à qualifier le dispositif de « plus important projet de France » en matière de transition énergétique.

 

Bientôt des créations d’emploi à Toulouse ?

Opérationnelle depuis fin 2015, l’équipe du DESC reste concernée par la stratégie de développement de Dalkia Sud-Ouest. Des créations de postes très spécifiques pourraient donc voir le jour, essentiellement parmi les techniciens. « Nous recrutons des personnes issues de cursus spécifiques, pour la plupart formées en IUT ou titulaires d’un bac professionnel », précise la directrice de Dalkia Sud-Ouest. Voilà peut-être la grande force du DESC : réduire la consommation énergétique en développant le secteur de l’énergie.

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.