[Conseils d'expert] Professions libérales et TPE, l’épargne salariale Macron vous concerne tous !

Jean François Emonet, gestionnaire de patrimoine
Jean François Emonet, gestionnaire de patrimoine

Au-delà de votre épargne privée : Assurance Vie. En complément de votre épargne professionnelle… Madelin et PERP fiscalisés. Avez-vous déjà pensé à un capital retraite non fiscalisé ?

La coupe d’Europe de Foot est à moins de 100 jours : adoptez le 8-8-0 du coach Macron pour épargne entreprise : 8% charges patronales, 8% charges salariales, 0% d’impôt sur le revenu, c’est ce qui caractérise une combinaison gagnante pour les entrepreneurs libéraux et les autres.
Le 19 mars 2015, nous avions déjà publié un article dans ces mêmes colonnes comparant les différentes solutions “Retraite Professionnelle”. La loi Macron renforce notre conviction que l’Épargne salariale est un très bon moyen de vous construire une retraite déductible en phase de cotisations et peu chargée (8%), et une sortie en capital non fiscalisée.
Professions libérales, quelques conditions tout de même : vous avez employé au moins un salarié depuis 12 mois (consécutifs ou non sur les trois dernières années) et vous acceptez de partager une partie du résultat avec votre (vos) salarié(s). A fortiori, cela est valable même lorsque l’unique salarié est le conjoint !

Les récentes dispositions de la Loi Macron impactant l’épargne salariale vous concernent.
L’accord d’intéressement couplé aux plans d’épargne permet aux entrepreneurs :
1/ de décider quel montant de résultat partager avec leurs salariés
2/ de maîtriser, par exemple, leurs exonérations bas salaires Fillon, tout en distribuant des primes
3/ dans des structures très familiales, d’avoir une vraie alternative au tout-dividende !
Les applications sont multiples et si les outils (intéressement, plans d’épargne voire participation volontaire) sont connus, leurs applications le sont beaucoup moins.
Alors si vous avez envie de remettre en cause certaines idées reçues sur le coût pour l’entrepreneur de rémunération variable, une étude comparative des différents outils d’épargne reste à réaliser.

« 8-8-0, la nouvelle combinaison gagnante du coach Macron pour les entrepreneurs »

Match entre l’inoxydable assurance vie traditionnelle et épargne salariale, quel gagnant ?

• Si au plan successoral les avantages de l’assurance vie sont indéniables, en période d’activité professionnelle, l’épargne salariale est le réceptacle prioritaire pour les 5 premières années d’épargne, surtout si le participant bénéficie d’abondement.
• Une fois les avoirs disponibles, le recyclage de cette épargne pourra être envisagé sur un contrat d’assurance-vie, idéalement de plus de 8 ans.
• La qualité du contrat d’assurance-vie jouera fortement dans ces choix (solidité de la compagnie d’assurance, largeur de la gamme de fonds et performance sur 5 & 10 ans, options de contrats, arbitrages, coût du contrat).

Recommandations :
Les détails de cette combinaison gagnante pour vos rémunérations variables vous seront présentés lors d’une étude d’optimisation de votre rémunération de profession libérale ou chef d’entreprise.
Vos choix d’investir en Madelin, PERP, assurance vie, épargne salariale, PEE PERCO devront impérativement s’effectuer dans le cadre d’une étude sociale, fiscale et patrimoniale globale. Ce choix entraine des impacts fiscaux qu’il convient de simuler afin de réaliser le meilleur choix patrimonial à court, moyen et long terme pour l’investisseur, ainsi que ses proches et héritiers.
Dans ce sens, demandez une consultation sur http://www.sic-patrimoine.com/contactez-nous/

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.