Coaching d’affaires: Une solution pour les dirigeants

Les chefs d’entreprise, qu’ils soient expérimentés ou débutants, se trouvent souvent confrontés à des situations inédites auxquelles ils doivent faire face sans trembler. En responsables de leur société, leurs choix influent sur la santé de leur entreprise et donc des emplois qui s’y rattachent. Pour mettre toutes les chances de leur côté, et tout comme une équipe de sport, ils peuvent faire appel à un coach qui les aidera et les formera à toutes éventualités.

 

En cette période difficile que traverse toute l’économie mondiale, il est indispensable de faire les bons choix au bon moment. C’est ce que chaque chef d’entreprise doit faire tous les jours et ce n’est pas toujours chose aisée. 97% d’entre eux sont à la tête d’une PME et n’ont pas toujours les moyens d’avoir accès aux informations leur permettant une analyse juste des situations auxquelles ils sont confrontés. Une solution s’offre à eux, le coaching d’affaires. Comment porter à la fois la casquette de manager, de gestionnaire, de commercial ? En tant que leader mondial en la matière, ActionCoach propose cette prestation, dont un service est exclusivement dédié aux PME. Leur méthode est simple : des chefs d’entreprises qui en conseillent d’autres car qui mieux que leurs homologues peuvent comprendre et prédire les difficultés que peut rencontrer un dirigeant de société ? Ainsi, ils peuvent bénéficier du réseau de leur référent pour développer leur entreprise. C’est autour de la formation et de l’accompagnement que tout s’articule. Car il faut bien sûr trouver des solutions rapidement pour aider le chef d’entreprise à sortir d’un mauvais pas, mais il faut également lui apprendre à ne pas refaire les mêmes erreurs ou lui expliquer comment réagir face à une situation qu’il n’aura pas encore rencontrée. Il s’agit de travailler sur du court comme sur du long terme, tout en prenant en compte les qualités et les lacunes de chaque dirigeant, d’avancer en adéquation avec sa personnalité.

 

80% des jeunes entreprises connaissent l’échec

 

En effet, le développement d’une entreprise ne peut avoir lieu correctement que si elle est bien managée et si les collaborateurs qui constituent sa force de production, restent performants. Et ces deux derniers sont d’autant plus difficiles à entretenir quand la structure est petite. «Actuellement, on observe que sur 100 personnes qui décident de lancer leur propre activité, 80 subissent un échec rapidement et sur les 20 qui restent, seules 4 auront pérennisé leur société dix ans plus tard. Nous appelons cela «le club des 4%», explique Jean-Louis Sabin, créateur d’ActionCoach en France. Les principaux axes à travailler pour les dirigeants de PME restent les plus souvent la rentabilité, la gestion du temps et le management des équipes car ce sont ces leviers indispensables qui pêchent.

En ce sens, le coaching d’affaire peut pallier au déficit de connaissance et de formation des chefs d’entreprises, petites ou moyennes. A l’image d’un entraînement d’une équipe sportive, cette méthode vise à déceler, à révéler les talents ou à développer le potentiel managérial des dirigeants par le biais de la transmission de savoir-faire ou de connaissances. Le coach revêt ainsi le rôle de guide. Et, sans trouver de solutions miracles, ce dernier pourra amener le chef d’entreprise à se poser les bonnes questions et ainsi mieux diriger ses choix.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.