Chambre de Commerce et de l’Industrie de Toulouse Quand l’économie rencontre le sport

A. Di Crescenzo, A. Masseglia, et M. Metella

 

«Le respect, la rigueur, la compétitivité sont autant de valeurs portées par le sport ! Valeurs qui peuvent tout à fait s’adapter au monde de l’entreprise», explique Alain Di Crescenzo, président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Toulouse. C’est à ce titre que sont intervenus Denis Masseglia, président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et Malia Metella, ancienne nageuse professionnelle. «Nous accueillons dans nos AG, toutes les personnes qui peuvent apporter une contribution à nos réflexions, qu’elles soient politiques, économiques… ou sportives.», poursuit Alain Di Crescenzo. En effet, beaucoup de similitudes peuvent se retrouver dans le milieu entrepreneurial et sportif : «Tel un sportif, une entreprise doit tenir des délais, fixer des objectifs, s’organiser sur le long et le court terme, travailler en vue d’échéance.», compare Malia Metella.

Le sport évolue également dans un monde économique mais il faut que la rencontre soit toujours gagnant/gagnant. C’est ce que souligne Denis Masseglia : «J’essaie d’être à l’écoute des besoins des entreprises car c’est aussi grâce à elles que le sport peut se développer, par le partenariat, le sponsoring ou encore le mécénat. De plus l’économie du sport représente 33 milliards d’euros, soit 1.8% du PIB, et génère des emplois à hauteur de 20 000 équivalents temps plein dans tous les clubs de France.»

Le club ambition sport

 Aujourd’hui, le CNOSF souhaite ouvrir le partenariat entreprise/sport à d’autres initiatives que le sponsoring. Ainsi, le Comité vient de créer le Club Ambition Sport qui repose essentiellement sur un échange de relations humaines : «Fédérer le plus grand nombre d’entreprises, notamment le PME, créer un sentiment d’appartenance fort à ce club et développer les relations entre tous les acteurs sportifs et économiques : tel est notre triple objectif.», martèle Denis Masseglia. Par la création de ce club, il s’agit de promouvoir le sport-santé/bien être en entreprise, de favoriser l’accueil et l’organisation de grands événements sportifs, d’améliorer la médiatisation de toutes les disciplines mais aussi de constituer des bourses pour les athlètes de haut-niveau. En contrepartie les entreprises pourront accéder à un réseau B to B et utiliser le logo pour marquer l’appartenance au club. Les salariés, eux, auront la possibilité d’accéder à une application pour smartphones en exclusivité. Ils pourront alors recevoir des alertes sur les résultats sportifs, consulter des interviews d’athlètes, bénéficier de réductions sur les produits partenaires et participer au jeu-concours leur permettant de gagner des places pour assister aux Jeux Olympiques de Londres. Jeux pour lesquels il reste des places et ce pour toutes les bourses.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.