BNP Paribas Un pari sur l’innovation

Du conseil au financement, BNP Paribas s’investit auprès des PME-PMI, notamment de l’innovation, afin de faciliter leur développement. Baudouin Prot, président du groupe, s’est d’ailleurs rendu à Toulouse pour renouveler les engagements de l’établissement en rencontrant dix entreprises locales.

 

«Le temps où les clients venaient au banquier est révolu, aujourd’hui ce sont nos chargés de mission qui doivent aller au contact, notamment des entreprises innovantes», affirme Baudouin Prot, président du groupe BNP Paribas. Et pour cela, l’établissement bancaire s’apprête à créer dix «pôles innovation», précédemment testés sur les villes de Grenoble et Toulouse. Depuis 2010, cette structure locale s’est attachée à aider les entreprises innovantes à se développer, par la création d’un tout nouveau poste rattaché au Centre d’Affaire Sud-Ouest Entreprises. En deux ans, Catherine Brotschi s’est donc employée à contacter l’écosystème de l’innovation du bassin toulousain tels Oséo, le Réseau Innovation, les incubateurs ou encore l’IRDI afin de les mettre en relation avec des chefs d’entreprises innovantes. «Ces sociétés ont un besoin différent des entreprises classiques : elles sont en constante prospection de crédits d’impôt recherche, mais ont également besoin de relais internationaux et de beaucoup d’écoute», explique Baudouin Prot. Ce dernier s’est rendu à Toulouse mardi dernier, accompagné de Marie-Claire Capobianco, directrice Réseaux France, pour approuver le projet «pôle innovation» et en tirer un premier bilan. Aux vues des résultats émanant des villes pilotes et notamment de la structure toulousaine qui gère aujourd’hui une quarantaine d’entreprises innovantes, le groupe ouvrira dix nouveaux «pôles innovations», installés dans les Centres d’affaires ou dans les Maisons des Entrepreneurs.

 

40 000 projets financés

 

«Pour les entreprises innovantes, le marché s’ouvre rapidement à l’international et les dirigeants ont souvent besoin de conseils, ce que nous leur prodiguons. Nous leur faisons également profiter de notre réseau mondial», précise Vincent Thiery, directeur régional Sud-Ouest. Et aux dires des dix sociétés toulousaines qu’a rencontrées Baudouin Prot, il s’agit d’une phase importante dans la croissance d’une entreprise innovante : bénéficier d’un réseau déjà déployé et d’une écoute attentive. Pour maintenir son engagement auprès de ces sociétés dans un contexte difficile, la BNP Paribas apporte son soutien tant par l’attribution de crédits ou de cautions que par des conseils et des orientations adaptées. A ce titre, cinq milliards d’euros ont été débloqués pour financer quelque 40 000 projets depuis juillet dernier et ce, jusqu’à juin 2013. «Et si nous tablons sur ce budget pour soutenir les entreprises innovantes, ce dernier n’est pas figé», précise Marie-Claire Capobianco. «Si les demandes de crédits sont refusées, nous mettons un point d’honneur à expliquer au client pourquoi une telle décision a été prise afin qu’il puisse réajuster son dossier», poursuit-elle. Parallèlement, la BNP Paribas a mis à leur disposition une enveloppe de 100 millions d’euros (de juillet 2012 à juin 2013) afin de permettre aux entreprises de se constituer des fonds propres. La BNP Paribas se place donc sur un plan purement financier comme sur des solutions patrimoniales, offrant ainsi une aide complète aux entreprises innovantes.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.