Biz Euroregio: Travailler de concert pour l’internationalisation

Quand les représentants des quatre membres de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée se félicitent de la concrétisation économique du Groupement européen de coopération territoriale

Pour sa première édition, la convention d’affaires de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée regroupait une soixantaine de jeunes entreprises du réseau Creamed pour leur permettre de nouer des partenariats, de trouver des financements mais aussi de s’ouvrir à l’international.

 

Languedoc-Rousillon, Midi-Pyrénées, les communautés  autonomes de Catalogne et les Îles Baléares se sont alliées pour constituer le principal pôle d’innovation et de croissance durable du Sud-Ouest européen, l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Dans le but ultime de favoriser les interactions entre les quatre régions et dans l’objectif de dynamiser leur économie, le projet Creamed, fédérateur des pépinières d’entreprises de la Generalitat de Catalogne, du Parc d’Innovation Technologique des Baléares, du réseau Synersud de Languedoc-Roussillon et du Réseau de Pépinières d’Entreprises de Midi-Pyrénées, a vu le jour. Et pour permettre aux start-ups, membres de Creamed, de se rencontrer, d’échanger leurs expériences, une convention d’affaires, baptisée Biz Euroregio, était organisée au Centre de Congrès Pierre Baudis mardi et mercredi derniers. Sur 200 inscrits à cet événement, 60 jeunes entreprises, essentiellement spécialisées en Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), « sont venues chercher des opportunités sur les quatre régions, tant en termes de financement que d’accompagnement au développement international », explique Hélène Giral, conseillère régionale en charge des parcs d’activités économiques en Languedoc-Roussillon. Car c’est bien là que se situent les attentes des entreprises présentes, bien conscientes de l’importance des marchés étrangers.

 

Internationalisation de proximité

 

La convention Biz Euroregio, afin d’accompagner aux mieux les start-ups de l’Eurorégion, organisait différents ateliers durant lesquels les entreprises ont eu la possibilité d’échanger mais aussi de promouvoir leurs produits. Des rendez-vous B2B leur permettaient de rencontrer de potentiels investisseurs quand les Pitch Elevator ouvraient un espace pour présenter leur projet et leurs besoins commerciaux. Dans un même temps, lors d’ateliers thématiques, des experts dispensaient des conseils et répondaient aux questions concrètes des entrepreneurs. Fortes des appuis locaux mais aussi de celui des quatre régions, les start-ups des pépinières de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, « dont 9 sur 10 souhaitent une internationalisation de proximité » précise Gérard Onesta, vice-président de la région Midi-Pyrénées chargé des affaires européennes, sont désormais armées pour conquérir les marchés étrangers. Cette convention n’étant toutefois qu’une part du travail de rapprochement entre les quatre régions. Parallèlement, l’Eurorégion permet aux chefs d’entreprises, membres de Creamed, d’effectuer des séjours en immersion professionnelle au sein de sociétés des trois autres régions pour s’y imprégner de nouveaux modes de fonctionnement, d’idées novatrices et en faire bénéficier son propre établissement. Car, comme le rappelle Gérard Onesta, « la montagne et la mer doivent nous unir et non nous séparer. » Ce vœu est en passe de se réaliser.

 

Séverine Sarrat

 

Repères : Durant le Biz Euroregio, quatre trophées ont été remis à des start-ups issues de chacune des régions fondatrices de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Représentant Midi-Pyrénées, la société Wimha a été récompensée pour sa plateforme web communautaire, pour son dynamisme et sa vocation à se développer à l’international.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.