Banque Populaire Occitane, un acteur économique engagé

Alain Condaminas, Directeur général de la Banque Populaire Occitane

Malgré un contexte économique défavorable, la Banque Populaire Occitane est parvenue à tenir et poursuivre sa stratégie axée sur l’accompagnement de ses clients. Affichant un résultat net de 67.4 millions d’euros, elle se pose en acteur économique incontournable du paysage régional.

 

Agissant sur huit départements, comptant 570 000 clients à ce jour ainsi que 192 000 sociétaires et 2 305 collaborateurs, la Banque Populaire Occitane a tissé un réseau de 231 agences dans la région. Au regard d’une année 2011 en demi-teinte au niveau économique, les établissements du groupe BPCE sont parvenus à garder une certaine proximité, qui reste le rôle premier auprès de ses clients. Grâce à cette approche, la banque a pu suivre plus de 52 000 projets, soit une augmentation de 8%, portés par tous types d’acteurs, des particuliers aux artisans, en passant par des commerçants, des agriculteurs ou encore des chefs d’entreprises. Ainsi, ce sont quelque 2.7 milliards d’euros qui ont été financés par la Banque Populaire Occitane, soit une progression de 38% en une année. A regarder plus précisément les prêts accordés à des agriculteurs, il s’agit de 120 millions d’euros pour un encours de 300 millions d’euros, ce qui représente un record pour Occitane. Au total, les encours de crédits atteignent 9.5 milliards d’euros, soit une augmentation de 14%. De même, pour améliorer ses capacités d’aides aux entreprises, en leur donnant de nouvelles possibilités de financement en fonds propres, Occitane a enregistré une augmentation de son capital de 10 millions d’euros, via sa filiale Multicroissance spécialisée dans le Capital Investissement.

De plus, la Banque Populaire Occitane peut s’enorgueillir d’enregistrer une progression de 6.3% de ses dépôts que ce soit sous forme de comptes à vue, de livrets ou de dépôt à terme. Ainsi, la clientèle de l’établissement a constitué 7.5 milliards d’euros de dépôts tandis que la collecte de produits financiers elle, est restée stable, à 4.5 milliards d’euros. La banque arrache donc 15% de parts de marché pour les crédits et 12.1% pour les dépôts. Grâce à ces progressions significatives, Occitane a pu ajouter 28 000 nouveaux clients à sa base de données.

 

 Engagement sociétal

 

La Banque Populaire Occitane prône sa «solidité et grande sécurité financière» mettant en avant son produit net bancaire qui progresse de 2%, soit 366 millions d’euros. En ce qui concerne son résultat brut d’exploitation, il se porte à 127 millions d’euros, soit une augmentation de 1.4%, ce qui représente un résultat net de 67.4 millions d’euros. Désormais Occitane dispose de 1.5 milliards d’euros en fonds propres, issus de la mise en réserve des parts des résultats annuels, ce qui la place bien au-delà du ratio de solvabilité légal qui s’élève à 8%, puisqu’elle se situe à 16.60%. Au vu de ses résultats plus que satisfaisants, le Conseil d’Administration proposera le versement d’un intérêt aux parts sociales de 3.25% pour un montant de 8.4 millions d’euros.

Autre dimension de la Banque Populaire Occitane, son engagement dans le tissu associatif régional puisqu’elle a soutenu 1 200 projets culturels ou sportifs tels «Jazz in Marsiac». Afin d’officialiser son engagement sociétal, l’établissement a créé, il y a tout juste un an, sa Fondation d’Entreprise. En 2011, cette dernière a accompagné 15 projets, à hauteur de 220 500 euros, portés par des associations régionales qu’elles soient en faveur des personnes handicapées, de l’insertion professionnelle, de projets pédagogiques ou intergénérationnels.

Pour toutes ses actions, la Banque Populaire Occitane a d’ailleurs été récompensée en 2011 par la Beaning Point & TNS Sofres pour sa relation client.

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.