Balma, Le drive, dernier né d’Auchan

Auchan Gramont vient d’inaugurer son «drive» et ouvre ainsi un nouveau service qui permettra à ses clients de faire leurs courses sans descendre de leur véhicule. Détail non négligeable au vu de la cadence de vie de chacun qui ne cesse de s’accélérer.

Finies les queues interminables aux caisses, les errements dans les rayons, les recherches vaines d’un produit ! La solution aux stress des commissions est incarnée par un nouveau service proposé par Auchan : le drive. Les clients peuvent y trouver les mêmes produits qu’à l’intérieur du supermarché ainsi que les promotions en cours. Les équipes d’Auchan et son directeur Philippe Anastasio, ont inauguré le drive lundi dernier, en présence des nouveaux salariés qui œuvreront dans cet entrepôt. Car il s’agit bien d’un entrepôt, situé à l’extérieur du centre commercial. Pour le trouver, il faut longer la station-service, passer «la Grande Récré» et le petit rond-point, et il surgit sur la droite. S’étalant sur une surface de 1 500 m², il comprend 8 000 références présentes en magasin, dont 500 produits en promotion et pour 99.5% d’entre eux, il s’agit de marchandises alimentaires.

 Le drive, mode d’emploi

L’ouverture prévue le 23 mai prochain, les clients ne devraient pas tarder à affluer et si la plupart d’entre eux sait très bien comment fonctionne un drive, ce n’est pas le cas de tout le monde. Petite piqûre de rappel. C’est très simple, il suffit de passer sa commande sur internet, d’attendre le temps que les employés préparent les paniers puis d’aller chercher ses courses au drive. «A Auchan Drive, la commande est prête en deux heures et peut être conservée cinq jours maximum, ensuite elle sera désactivée», explique Pierre Borrel, responsable drive. Les salariés de l’entrepôt récupèrent la commande passée sur internet, en prennent connaissance puis, commencent leurs courses, enfin… les courses des clients. D’abord ils mettent au fond des paniers les denrées à petit conditionnement, puis ils se glissent dans la grande chambre froide pour y prendre les produits frais et enfin, ils terminent par les gros volumes tels les packs d’eau, les lessives, etc. Quand le client se présente enfin à la borne de retrait, les employés s’engagent à terminer la commande en cinq minutes, chargement exclu.

52e Auchan drive

«Depuis 50 ans, Auchan fait du pouvoir d’achat une priorité», précise Philippe Anastasio, directeur du Auchan Toulouse, «de même que le développement de son personnel qu’il veut le plus professionnel possible, tout en innovant». C’est dans cette optique que l’enseigne implante des drives dans la majorité de ses centres commerciaux, dont le premier a vu le jour à Lille en 2000. Le concept a été enrichi au fil des années afin de le rendre toujours plus simple et agréable. En 2006, est né «auchandrive.fr» permettant aux clients de toute la France de pouvoir passer commande à partir du même site. Le Auchan de Toulouse est le 52e à s’équiper d’un drive et après huit mois de travaux, de recrutements, d’organisation, il sort enfin de terre. Ce service reste entièrement gratuit et accessible 24h/24h, de plus, le paiement de la commande peut s’effectuer en ligne ou à la borne ; «tout ceci dans un souci d’économie pour le client», explique Philippe Anastasio. Mais pour les salariés et la direction toulousaine, ce fut également une grande aventure : «C’est comme si nous accouchions de notre bébé, qui naîtra donc le 23 mai prochain», conclut Pierre Borrel, tentant de cacher son émotion.

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.