Un exercice satisfaisant pour l’IRDI

Résultat à 7M€ et année de structuration et de levée de capitaux pour l’Institut Régional de Développement Industriel (IRDI), un des leaders du capital-investissement régional.

 

 

Exercice annuel habituel pour l’IRDI (Institut Régional de Développement Industriel de Midi-Pyrénées) qui tenait son Assemblée Générale le 6 décembre devant ses actionnaires, administrateurs, affiliés et partenaires.

Pour le leader régional du Capital-Investissement, créé en 1981, l’exercice (juillet 2012-juin 2013) se révèle meilleur que le précédent, avec un résultat de 7M€ et un rendement de 7% « ce qui est correct et rend l’actionnaire heureux », précise Thierry Letailleur, PDG de l’IRDI. Seize opérations ont été réalisées, avec un niveau d’investissement en très légère hausse (nouvelles participations et réinvestissements) et un bon niveau de sorties (dont la cession partielle du groupe IGE+XAO accompagné depuis 1988 !). Ce bilan traduit un regain de l’activité qui avait été polluée par l’incertitude fiscale du 2e semestre 2012 et montre deux faits marquants : le début des investissements pour le fonds d’amorçage IRDInov lancé fin 2012 et une augmentation de capital pour MP Croissance. Pour l’IRDI, cette année se plaçait en effet sous le signe d’un effort de structuration du groupe (qui s’est séparé avec la branche iXO Private Equity fin 2011), de la création de nouveaux véhicules et de levées de capitaux. « Nous avons désormais l’argent et une gamme complète d’outils pour investir avec une priorité qui sera accordée aux entreprises des secteurs représentatifs (aéronautique, agri-agro, santé notamment qui représentent 80% des emplois) de l’activité économique en région », s’est réjoui le PDG arrivé à la tête de l’IRDI fin 2010. Une table-ronde dédiée aux « filières industrielles en région » a d’ailleurs clôturé l’AG permettant de réaffirmer la nécessité de diversifier l’économie midi-pyrénéenne, de ne pas négliger l’industrie, et de réformer le pays. Vaste programme !

 

Alexandra Foissac



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.