Egalité professionnelle: GDF Suez s’engage

Qualifiée de territoire d’excellence par le ministère des Droits des Femmes, Midi-Pyrénées devient aujourd’hui région pilote pour la mise en œuvre de la convention signée entre l’Etat et GDF Suez pour promouvoir l’égalité professionnelle dans les PME-PMI. A ce titre, le groupe, fournisseur d’énergie, organisait la première mobilisation régionale-nationale autour de cette thématique, en partenariat avec la Préfecture et la CGPME.

La mobilisation régionale-nationale a été organisée par la Préfecture Midi-Pyrénées,le groupe GDF SUEZ, la CGPME Midi Pyrénées et ESARC Evolution.

L’égalité professionnelle entre femmes et hommes devient un sujet prépondérant dans les entreprises, notamment les PME-PMI mais sa mise en œuvre n’est pas toujours aisée. Pour accompagner les sociétés désireuses  d’en faire une priorité, GDF Suez a souhaité s’engager auprès de l’Etat en signant, le 9 avril dernier, une convention avec le ministère des Droits des Femmes, visant à aider les PME-PMI à développer l’égalité professionnelle. Qualifiée de Territoire d’excellence, Midi-Pyrénées semblait toute désignée pour en être la région pilote. Ainsi, la Préfecture, la CGPME et le groupe GDF Suez ont organisé des rencontres afin de confronter les différentes propositions quant à sa mise en œuvre, mais aussi d’identifier les attentes et besoins des entreprises. « La palette des outils susceptibles d’améliorer l’égalité professionnelle au sein des PME-PMI est vaste, c’est pour cela que GDF Suez, sans présomption aucune, a choisi d’abord de discuter avec les principaux intéressés », explique Jean-Jacques Bascoul, directeur délégué adjoint Sud-Ouest du groupe. Mais le groupe est déjà très engagé dans cette quête et souhaitait, lors de ces rencontres, exposer les différents leviers qu’il est parvenu à mettre en place : « notre but est de faire profiter aux sociétés qui n’en ont pas les moyens, de nos dispositifs visant à placer les femmes dans les mêmes conditions de travail que les hommes. Par exemple, elles pourront bénéficier de places dans nos crèches d’entreprises », précise-t-il. De plus, le groupe a travaillé à la féminisation de certains emplois, et souhaite partager son expérience afin de permettre aux PME-PMI de suivre ce chemin.

Levier de performance

Les petites et moyennes entreprises et industries pourront jouir de cet accompagnement par GDF Suez sur la base du volontariat. Ainsi, la simple démarche d’intégrer ce dispositif marque déjà un premier pas vers l’égalité professionnelle. Le club d’entreprises toulousain Exaequo se fera le relais entre les sociétés candidates et le groupe distributeur d’énergie. Il serait le meilleur interlocuteur puisque ce club a fait de l’égalité femmes-hommes sont cheval de bataille. « Sophie Iborra, la présidente, aurait d’ores et déjà identifié trois ou quatre entreprises intéressées par une possible collaboration et donc un potentiel accompagnement », précise Jean-Jacques Bascoul. Pour GDF Suez, il s’agit également de consolider ses liens avec les petites entreprises, réserve de clients à venir pour le prestataire de service. Et le groupe voit loin puisque ses actions pour promouvoir l’égalité professionnelle sont déclinées autour de quatre objectifs pour 2015 : un cadre dirigeant nommé sur trois sera une femme, la population des cadres comptera 25% de femmes. Elles composeront 35% des hauts potentiels de l’entreprise et 30% des recrutés. Pour Jean-Jacques Bascoul, « l’égalité professionnelle constitue réellement un levier de performance pour les entreprises. »

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.