Assemblée générale de l’UIMM « Creuser le sillon qui permet à l’industrie de se conjuguer avec le futur»

L’Assemblée générale de l’UIMM a été l’occasion d’un constat peu encourageant concernant le contexte économique actuel. Pourtant s’appuyant sur divers indicateurs, Jean Luminet, président de l’Union en Midi-Pyrénées, a dressé un tableau plutôt optimiste de l’année à venir.

« C’est vrai que l’on a connu conjoncture plus propice à l’optimisme, et pourtant… pourquoi ne pas imaginer que la perspective, dorénavant bien réelle de décrochage de notre économie, pourrait contribuer à faire enfin bouger les lignes, en privilégiant le pragmatisme à l’idéologie et en ramenant chacun à la raison ? » Voilà comment Jean Luminet amorce la rencontre. Pour rappel, l’UIMM accompagne les entreprises adhérentes dans leur quotidien et notamment dans la gestion de leurs problématiques juridiques et sociales, de sécurité, d’environnement, d’emploi et de formation. Une structure aujourd’hui incontournable qui recense en 2012 plus de 18 000 consultations, 11 070 appels -soit une augmentation de 13% par rapport à 2011- et 100 rendez-vous. D’autre part, le service santé et environnement a reçu 660 demandes d’adhérents. Quant au service emploi-formation, il est créateur de deux outils au succès grandissant : le RH Vizion et le RH Project qui entendent accompagner l’entreprise respectivement à s’évaluer en matière de RH et à développer ses compétences. A ce jour, 40 PME ont fait appel à l’outil RH Vizion et 173 au RH Project.

Faire connaître l’industrie

En 2013, l’Union propose quelques nouveautés qui s’ajoutent aux outils déjà bien connus : le Meet’in classif « juridique et ludique », ces ateliers conseils gratuits comportant des apports méthodologiques, qui se sont déjà penchés en 2012 sur le thème des RH. Des actions seniors sont également envisagées pour un accompagnement individualisé, en partenariat notamment avec la DIRECCTE et les syndicats de santé. Enfin, le déploiement du Kit’Com métiers auprès des prescripteurs  entend mieux faire connaître l’industrie dans la région. Depuis 2009, plus de 1500 prescripteurs ont été formés lors de 48 sessions organisées en région. Enfin pour sa seconde édition, l’opération Carnet de vol, organisée sous forme de « job-dating » a accueilli 50 recruteurs et 150 candidats pour voir se tenir plus de 400 entrevues.

« Les Français sont les seuls à ne pas croire en leurs chances »

Dans le contexte économique actuel, l’UIMM vise à simplifier l’accès des entreprises à de nouveaux financements. En juillet, le montant global accordé s’élevait à 9 975 000 euros, qui ont permis aux entreprises concernées de bénéficier de près de 40 000 euros de financements bancaires. En parallèle, l’UIMM met en place des actions de communication et de promotion des métiers de l’industrie. Et pour conclure sur une note d’optimisme face à la morosité ambiante, Jean Luminet de lancer : « La perception de l’industrie française est bien meilleure à l’étranger qu’on ne le croit chez nous. José Manuel Barroso disait d’ailleurs qu’il adorait la France, que c’était le plus beau pays du monde avec une infinité de ressources, le seul problème étant que les Français ne le savent pas… » A bon entendeur…

Aurélie Renne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.