Airbus Hello America !

Les dirigeants d’Airbus viennent de frapper un grand coup en annonçant l’implantation d’une usine de construction aux Etats-Unis.

Après avoir annoncé des commandes record et un bilan plus que positif, Airbus pose la cerise sur le gâteau, et assène le coup de grâce à son concurrent de toujours Boeing. C’est bien dans l’optique de mettre en place une stratégie de développement aux Etats-Unis que l’avionneur vient d’annoncer la création d’une usine à Mobile, dans l’Alabama. Cette dernière devrait permettre à Airbus de produire quatre A320 par mois. Ainsi, la conception du premier A320 serait achevée dès 2015.

Cette implantation, dont les investissements se porteraient à hauteur de 500 millions d’euros, permettrait d’infiltrer le marché américain, et d’imposer les avions d’Airbus aux compagnies locales. Déjà présent sur place, le centre d’ingénierie (composé de 220 salariés), se rallierait à la nouvelle usine dans cette optique. Le marché s’annonce juteux, puisqu’une grande partie de la flotte américaine devra être remplacée, soit 5 900 appareils au total. Pour Fabrice Brégier, président d’Airbus, « notre nouvelle ligne d’assemblage augmentera notre empreinte aux Etats-Unis, et sera très utile pour gagner les compétitions commerciales des prochaines années ».

Outre-Atlantique, Boeing s’indigne, mais déclare à grand coup de communiqués, qu’il ne suffit pas de posséder une usine aux Etats-Unis pour vendre aux Américains, en précisant que leur carnet d’adresses reste bien plus fourni que celui d’Airbus, et que leur savoir-faire ne pourra être égalé. La guerre est désormais déclarée, attendons de voir comment Boeing compte réagir.

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.