Scènes Plurielles joue à domicile avec sa pièce maîtresse

cédric chapuis une

ENVOÛTANT. Ce vendredi 6 mars à Lespinasse, Espace « Canal des deux mers », la compagnie Scènes Plurielles présentera à nouveau sa pièce phare, « Une vie sur mesure » de Cédric Chapuis, qui a connu un vif succès.

Par Simon Pialat

« Une vie sur mesure » est une œuvre très personnelle, peut-être trop personnelle. » Le seul en scène de Cédric Chapuis constitue surtout la pièce phare de la compagnie Scènes Plurielles, dont il est le directeur artistique. Celle-ci a vu le jour en 2003, le spectacle date, lui, de 2007. Depuis, l’œuvre et son auteur ont beaucoup voyagé, notamment à Avignon, l’une des villes symboliques en termes de notoriété.  En 2015, la compagnie fêtera d’ailleurs sa neuvième participation à son Festival Off. « L’essentiel de notre activité découle de notre visibilité et c’est une vitrine qu’on ne trouve nulle part ailleurs en France » explique le comédien et metteur en scène.

Les critiques postées sur Internet sont généralement très positives et celui-ci est heureux de représenter la ville rose lors de ses déplacements. Le succès rencontré par « Une vie sur mesure » impressionne encore Cédric Chapuis, dont la pièce maîtresse a franchi le cap des 500 représentations. D’autres réalisations de sa compagnie dépassent également le nombre de 200 représentations, soit une durée de vie exceptionnelle aux yeux du comédien toulousain.

Ce dernier explique les raisons de ce succès du fait que « tout le monde peut s’y retrouver puisque cela parle du rapport aux autres, aux enseignants et aux parents… Beaucoup ont pu se sentir exclus ou sont proches de personnes qui ont vécu dans cette situation. » Et c’est précisément de cette exclusion, de ce rapport au monde dont il est question dans « Une vie sur mesure ». Entre comédie, humour et voyage musical, la pièce retrace le vécu du jeune Adrien Lepage, « qui n’a pas vraiment une vie agréable ».

Deux passions défendues sur une scène commune

Seul sur scène, face à son public, c’est Cédric Chapuis qui, aux manettes et à la batterie, interprète le personnage principal atypique. Seul, pas tout à fait d’ailleurs, puisque son instrument l’accompagne sur scène. « Il peut être considéré comme un personnage à part entière » dans la mesure où il amène du rythme, dans ce spectacle d’environ une heure et demie. Chronologiquement, l’auteur a d’abord été « simple » musicien jusqu’à l’âge de 20 ans et a « été atteint par le virus du théâtre en 1998 », année mythique…

Dans la pièce présentée depuis maintenant huit ans, il partage donc ses deux passions sur la même scène, très fier de la diversité de son public, des plus jeunes aux plus âgés. Un autre mélange se fait entendre dans le maniement de divers styles musicaux et sonorités : rock, métal, jazz et… marche militaire. Pour en arriver à un tel résultat, le travail est conséquent. La grande partie de ce dernier ne réside pas toujours dans la mise en scène et dans les représentations. La compagnie gère elle-même les tâches relatives à l’infographie, la communication et la publicité ainsi que les négociations qui représentent, au final, 80% du travail. Bien entendu, la scène reste la seule partie visible de l’iceberg pour le public.

+ Infos : Scènes Plurielles ne s’arrête pas au seuil des représentations théâtrales. En complément des diverses œuvres à l’affiche (Dans les draps de Morphée, Une vie sur mesure, Si tout va bien, je meurs demain, 23-F côté hublot), la compagnie fraîchement installée à Fonsorbes a mis en place des ateliers artistiques, regroupés sous la bannière « L’entrée des Artistes ».

 

On the web : calendrier 2015 des représentations disponible sur www.scenesplurielles.fr.

Ce vendredi 6 mars à Lespinasse à 21 heures, à l’Espace « Canal des deux mers ». Une autre représentation aura lieu le 18 mars 2015 au théâtre Jean Marmignon de Saint Gaudens.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.