Rentrée en musique…

Malgré la dureté de l’actualité et ses images de plus en plus difficiles à accepter, je vous propose, pour cette rentrée, trois albums de grande qualité…

Tout d’abord le phénomène De Marco : Après le très cool “Salad Days”, voilà l’ami Mac de retour avec l’album « Another One ». Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce nouvel album est lui aussi très très cool… Album court et condensé, seulement huit chansons, mais album tout de suite indispensable tant le Canadien DeMarco distille sa musique avec une liberté insolente… Le maître mot reste “plaisir”, car c’est toujours un plaisir d’écouter cette musique… Et c’est le seul artiste à donner son adresse exacte (à New York) pour que ses fans puissent venir prendre le café chez lui !

 « Le Canadien DeMarco distille sa musique avec une liberté insolente »

Ensuite, je vous conseille d’écouter LA Priest. Et si la modernité, l’avant-garde était là sous nos yeux ? Sous nos oreilles plutôt… Car ce disque de LA Priest, « Inji », sonne désespérément moderne… Riche d’influences multiples, électro, funk, dance, pop, r’n’b, il procure un plaisir à l’écoute inégalé… D’après Libération c’est “un joyeux bordel, symptomatique de cette génération copier-coller pour qui bon et mauvais goût ne font souvent qu’un” et c’est exactement cela… On passe, on saute d’une mélodie digne des Daft Punk à une ritournelle synthético-planante… Et le pire, ou plutôt le meilleur, c’est que cela marche à merveille… Et donne à ce disque une personnalité qu’il emprunte en fait à d’autres… Un peu comme cette maladie où ceux qui en souffre présente des personnalités multiples…

Enfin, un groupe français… Car Aline est un groupe français… Un groupe de pop, ce qui n’est pas si fréquent dans l’hexagone… Un groupe qui reprend les intonations de la new-wave des années 80… Et cerise sur le gâteau, tous les textes sont en Français… Voilà un (bref) aperçu de la musique d’Aline… Mais cela aurait été sans compter sur la magie de la composition de ces quadragénaires; reprenant un style ancien mais avec une modernité étonnante. Et comme la définit si bien Les Inrocks, cette pop est “sensuelle et conquérante”… A tel point que dès la première écoute de l’album, on est conquis et on en redemande…

Malgré la rentrée qui est là, Quincaille Culture part en vacances au mois de septembre… Je vous retrouverai donc à la mi-octobre… Vous pourrez suivre mon périple sur mon blog somewherealongthepacific.

 

Rendez-vous sur : www.quincailleculture.wordpress.com

         

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.