[Rencontre] Coco Camel fait des siennes

IMG_3054Pétillante. Coco Camel est un sacré numéro. Professeur de marketing à temps partiel et mère de famille à temps complet elle décrypte -avec humour- les nouveaux rapports hommes/femmes dans son roman « Je reste Zen ». Paru le 6 mai, il est à mettre entre toutes les mains.

« Comme nous toutes Léa Kelly est presque parfaite. Quoique parfois elle ait l’impression d’être dans le tambour de son lave-linge en vitesse turbo séchage express » Morceau choisi de ce pavé rose fluo teinté de bonne humeur, qui révèle le fil rouge suivi par Coco Camel. « Je m’inspire du quotidien d’une femme active, mariée et maman. Ce n’est pas autobiographique heureusement pour moi ! » « Après 13 ans dans une multinationale j’ai été licenciée et je me suis lancée dans l’écriture après qu’une amie m’ait lancé le défi d’écrire toutes ces choses rigolotes que je lui racontais ».

Et Corinne Chauveau n’est pas du genre à badiner avec les défis ! Elle met 12 ans pour écrire ce premier roman et lorsqu’elle couche sa dernière phrase sur le papier « j’ai pleuré ! C’était là le plus beau moment ! Un véritable aboutissement ». Elle décide alors de s’auto éditer. 1500 volumes vendus et 2 tonnes de cartons transportés plus tard « J’ai Lu » décide d’éditer cet opus plein d’humour à mi-chemin entre Bridget Jones et Les hommes viennent de mars les femmes de Venus. « L’aventure continue, je vais pouvoir sortir de la région Toulousaine ! » L’auteure a déjà commencé la suite de Je reste Zen, les lecteurs n’ont qu’à bien se tenir les surprises seront au rendez-vous !

Dédicace :

9 mai 10h-18h centre culturel Leclerc-Blagnac

20 mai 10h-18h Cultura Portet

27 mai 10h-18h Cultura Blagnac



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.