Rencontre avec un culotté

Nans et Mouts, c’est l’histoire de deux énergumènes passionnés, nourris à coup de voyages et de découvertes. Ces deux-là se sont rencontrés dans la ville rose, lors de leurs études à l’Insa. Depuis ils ont fait du chemin en passant par la case France 5, qui a diffusé tout l’été leurs péripéties dignes d’un nouvel opus de Peter Pan. Rencontre avec Mouts, ou la moitié pleine du verre.

Comment est née l’idée de Nus et culottés ?

En juillet 2010, on a eu envie de voyager ensemble comme on l’avait fait auparavant, mais en partant sans argent. Finalement on s’est dit qu’on allait partir sans rien, ni sac à dos, ni vêtement ! On s’est rendus compte que plus on faisait confiance à l’inconnu, plus on vivait des aventures incroyables. Et on a fini par faire de l’avion-stop, du stop sur les toits des bus au Guatemala, ou par aller griller des chamallows dans la lave en fusion… Des choses inenvisageables en amont.

Vous avez vous-même vendu un modèle d’émission ?

On a décidé de contacter des boîtes de production, et c’est tombé sur Bonne pioche. Le projet les a tout de suite intéressés et tout est allé très vite.

Comment se déroule un tournage ?

Un tournage dure entre une et trois semaines et les caméras tournent deux à trois heures par jour chacune. L’un prend le baluchon, l’autre la camera de poing et nous alternons. Il nous faut du temps d’abord pour se mettre dedans et puis pour avancer car nous avons eu à faire entre 300 et 1800 kilomètres… Comme on n’a pas de réalisateur pour nous épauler, sur le terrain, on doit tout faire tout seuls, nous sommes en autonomie complète : la journée, on rencontre, on tourne, on voyage et le soir, on dérushe, on sauvegarde etc. Nos nuits sont courtes !

Vous avez fait de vos rêves une émission de télévision grand public, cela n’enlève-t-il pas un peu de magie ?

Ce n’est pas en soi de passer à la télévision et d’avoir du vrai matériel, c’est surtout que l’on enchaîne les tournages et donc les voyages, et on n’a sûrement plus la naïveté du début. Mais c’est comme dans toute expérience… L’émotion ne vient plus du fait de réussir à faire de l’avion stop, mais de l’infini des rencontres. Et c’est inépuisable !

La clef pour atteindre ses rêves ?

La rencontre ! De contact en contact, on arrive à des choses folles ! Mais on se prépare un minimum : par exemple un ami nous a formés à quelques techniques de base, comme faire du feu, savoir se protéger du froid, trouver de la nourriture, etc. L’humour permet aussi de désamorcer les tensions : on pratique le yoga (rires) ! Et pour moi la solution se trouve dans le lâcher prise : on redevient des gamins tout simplement.

Comment gérer tout ce temps passé ensemble dans des conditions très particulières ?

Notre relation d’amitié prime sur quoi que ce soit, c’est notre règle de base. Avec Nans, nous parlons jusqu’à trouver ce qui ne va pas. Il est arrivé que nous arrêtions le tournage pendant quatre heures pour régler de petits différents, accepter la vision de l’autre et améliorer la situation. Notre amitié est notre plus grande force. C’est elle qui sait nous ordonner de poser les caméras le temps de retrouver un équilibre.

Pour chaque voyage, vous vous êtes fixé un but. Comment choisissez-vous vos destinations ?

Ce sont des rêves communs ! Nous établissons une liste de ce qui nous donne à tous les deux assez d’énergie pour nous lancer dans l’aventure. Ces voyages demandent des ressources inhabituelles, le rêve doit avoir beaucoup de sens pour nous, sinon ça ne fonctionne pas.

Vous êtes complémentaires ?

On peut dire que nous avons deux sensibilités différentes : moi j’ai beaucoup voyagé pour la rencontre et la découverte de l’autre, Nans a testé différentes façons de parcourir le monde et élaboré des techniques pour mieux y parvenir avec peu de moyens.

Y aura-t-il une suite à Nus et culottés ?

Pour l’instant, on prend du recul. Il est temps de se reposer et de se reconnecter avec nos proches, ensuite on verra. Nous sommes très motivés, pas forcément pour une saison 2 mais pour des projets similaires…

 

Propos recueillis par Aurélie Renne

 

Le double DVD Nus et Culottés est dans les bacs depuis le 5 septembre : 6 épisodes pour 6 objectifs à réaliser : la Hollande, l’Angleterre, la Corse, l’Auvergne, le Maroc, les Alpes. 

http://documentaires.france5.fr/series/nus-et-culottes



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.