Rémy Alonso, des gags dans le moteur

Rémy Alonso

Ce Toulousain de 28 ans a décidé de faire brûler les planches. Rémy Alonso a fait des études de cinéma, « j’ai une très grande passion pour le 7ème art », et a ensuite bifurqué vers le théâtre. Il l’enseigne même désormais sur Fronton. Puis vint l’humour, « un véritable coup de foudre suite à ma rencontre avec Géraldine Nakache et Baptiste Lecaplain. J’ai de suite compris que c’était mon truc. » Il s’est alors mis sans attendre à l’écriture de son premier spectacle, en liant son talent à celui de Robert Dos Santos, le comique montalbanais.

 “Ma seule ambition est de faire marrer les gens”

Aujourd’hui son one-man show se peaufine, et se rôde : « Il est le résultat de ce qu’est la société actuelle. Parfois je me réveille en sursaut la nuit avec une idée (rires). Et je n’hésite jamais à rajouter des choses et à le faire évoluer.» Le 21 mars prochain Rémy présentera son spectacle du côté de Castelmaurou (31). L’occasion de le découvrir en célibataire avide de rencontres en tous genres. Fous rire garantis : « Cela tombe plutôt bien car ma seule ambition est de faire marrer les gens. » Outre ses prestations scéniques Rémy officie également en radio. Il est même tous les samedis 11h le chroniqueur cinéma officiel de Toulouse FM : « La radio est un exercice que j’adore. On est tous autour de la table en train de rigoler … » Rémy est ainsi, accessible et humble, militant de la cause des humoristes sur la place toulousaine : « Il y a une famille qui est en train de se créer, et les scènes ouvertes se multiplient. » Avec Rémy Alonso en fer de lance ? A découvrir d’urgence.

« Je suis célibataire mais j’me soigne ! »

Le 21 mars 20h à « L’improvisé » (Castelmaurou)

Infos et résas : 09/61/33/40/46

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.