Michel Cloup s’assume

Cloup/CartierLégende. Après une énorme tournée, l’ex-Diabologum arrive dans sa ville et passe par le Metronum.

 

Il fut l’un des membres d’un groupe majeur de l’histoire du rock français, « Diabologum ». Et après avoir été ensuite de l’aventure « Experience », Michel Cloup assume désormais une nouvelle carrière sous sa propre identité : « J’en avais franchement marre des groupes ; j’avais fait le tour de la question. Je n’arrivais plus vraiment à être connecté avec les autres membres … » Si aujourd’hui le « Michel Cloup duo » (il est sur scène avec un batteur) termine une tournée de quasi deux ans, et si le guitariste français semble épanoui dans cette nouvelle aventure, tout n’a pas été forcément simple au départ : « Il y a eu de grands moments de doute. On n’a pas toujours le vent en poupe, et on ne dit pas toujours du bien de vous … J’ai failli tout arrêter, sauf que la musique est à peu près la seule chose que je sache faire.» Sur les routes de France, il partage volontiers la scène avec la nouvelle génération : « Les jeunes groupes ont la gnaque, l’énergie de faire les choses, et j’aime ça ! »  Michel Cloup, toulousain avant tout, se dit également satisfait de l’ouverture du Métronum dans la ville rose, salle dans laquelle il va se produire : « Il était temps que cette ville s’occupe des musiques actuelles. J’ai toujours halluciné qu’il n’y ait pas de SMAC (scène des musiques actuelles, ndlr) à Toulouse. » La passion est donc toujours aussi vivante chez Michel … Les amplis sont encore  en surchauffe. Les fans toujours au rendez-vous.

Michel Cloup Duo au Métronum le mercredi 25 mars 20h

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.