Louane Emera présente son album à Toulouse : « Il va parler à beaucoup de filles de mon âge »

Louane à ToulouseMardi 17 Février, Louane Emera, chanteuse, révélée dans le Télé-crochet The Voice sur TF1, et actrice principale du film La famille bélier, a fait une très courte halte dans la ville rose, pour rencontrer ses fans au premier étage du Florida : le Roof. Récit.

Par Gilles Vidotto.

Révélée dans les auditions à l’aveugle en chantant : Un homme heureux, de William Sheller. Louane était très attendue ce mardi à Toulouse. Invitée par Chérie FM pour parler de son Album Chambre 12, et du film La Famille Bélier, qui lui vaut une nomination aux Césars dans la catégorie ‘‘Meilleur espoir féminin’’. Elle a attroupé beaucoup de Toulousains. Sous les arches, place du Capitole, en face du Florida le monde s’accumule. La file d’attente s’étend jusqu’à l’angle de la rue Pargaminière. En début de queue, Marion et David (17 ans), deux groupies, discutent : « J’espère qu’on va pouvoir l’approcher. Un jour j’ai fait la bise à Guillaume Canet c’était trop cool » dit-elle. C’est au premier étage du Florida que se fera la rencontre, dans le bar lounge : le Roof. L’ambiance y est intimiste, la lumière est tamisée, une trompette dorée est de sortie, les pancartes Chérie FM habillent les murs, les micros sont en places, et Fabien Vallès (animateur de Chérie FM Toulouse) patiente. Tout est prêt pour accueillir la jeune chanteuse de 18 ans. Au premier rang, assis sur des poufs, Noura et Lucie, 16 ans, sont là depuis 13h30. Les deux fans attendent avec impatience son arrivée. Toutes deux « adorent sa simplicité, et son parcours ». Mais pour Lucie, lycéenne en 1ère littéraire option musique dans un établissement bordelais, c’est différent, car elle « aimerait faire comme elle ». Derrière les fenêtres du Roof, l’animateur fait les cent pas, il en est à son sixième verre d’eau, il briefe le public, il téléphone et décrit : « c’est la folie en bas du Florida ». Bref,Fabienstresse.

Le compte à rebours est lancé.

Ça bouillonne autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il occupe le public avec sa playlist Pop Love Music. Mais Julien Doré, D.H.T et Coldplay n’y changent rien. Ils sont venus pour Louane, et personne d’autre. Il est 14h50 quand elle apparaît. Les cheveux tirés, blouson en cuir, jean, bottines noires, et écharpe qui lui cache le bas du visage. Elle entre dans le bar. « Elle est trop belle », s’exclame Betty, 10 ans et demi, aux converses lumineuses et au pull Kenzo. Elle est flattée. L’animateur l’accueille. En l’espace d’une dizaine de secondes, le Roof est pris d’assaut par les fans. Une soixantaine de personnes s’y entassent. Certains grimpent, sans gêne, sur les poufs et banquettes. Les flashs se multiplient et les bousculades aussi. Son agent, aux lunettes noires, la colle aux basques. Intransigeante elle refoule TLT, et fait reculer les photojournalistes … Louane s’assoie, l’émission commence, le public applaudit. Elle parle de son actu, et confie, au sujet de la sortie prochaine de son album  Chambre 12 : « J’ai peur, et j’ai hâte à la fois. J’espère que la sortie va bien se passer […] c’est un album super perso qui va parler à beaucoup de filles de mon âge je pense, rigole-t-elle. Je suis fière de ce qu’il représente » termine-t-elle avec pudeur. Entre deux sons, Louane accorde au public quelques entretiens en particulier, et répond à leurs questions. Au fond de la pièce, Fatima, maman de deux filles de 9 et 12 ans fans de la chanteuse, s’est tordue la cheville en accompagnant ses enfants. Elle raconte : « on l’avait découvert dans The Voice, et dans La Famille Bélier. Mes filles chantent tout le temps ses chansons. La plus jeune, d’ailleurs, veut maintenant intégrer une chorale ». L’émission se termine. « Notre avion est à 17h !!», lâche son agent. Prise de court, elle propose, en guise de remerciement, des live de ses titres : « Avenir », « Jour 1 », et elle accorde même une reprise du titre ‘‘Radioactive’’, de son groupe préférée du moment : Imagine Dragons. Ce n’était pas la première fois qu’elle venait à Toulouse. Mais « j’essaierai de revenir une autre fois plus longtemps, cette fois-ci ». Elle l’a dit …



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.