Le portrait de Jeff Zima

Natif de Louisiane, Jeff Zima fait ses premiers pas dans le blues. Pendant plusieurs années, il sillonne les routes de la Nouvelle-Orléans à Chicago, accompagné de ses acolytes de l’époque avec lesquels il composait le groupe « The Big Mess Blues Band ». Ensemble, ils arpentent les ruelles de nombreuses villes pour « s’y faire les dents. » Ne reculant devant rien et après une tournée en France, Jeff Zima décide de s’installer et de poser ses valises « dans la brousse tarnaise », voilà 26 ans : « Je suis Français à présent, peut-être même plus que certains politiques. » nous confie-t-il, avec cet accent chantant à la fois l’Amérique et la France. Prochainement de passage au Rest’ô Jazz, il assurera un show de blues à l’américaine en y intégrant sa patte : « Je vais quasiment chanter des compositions qui me sont propres. Je ne fais pas de reprise, ou très peu. Depuis quelques années, je compose beaucoup en Français. » Lauréat des Trophées France Blues catégorie « Nouvel artiste » en 2003, Jeff Zima sait pourtant rester modeste : « Il y a de grands musiciens, je ne fais pas partie de cette catégorie-là. » Aujourd’hui, c’est dans ce lieu intimiste qu’il partagera sa passion pour « le blues accompagné de sa guitare. »

 

Vendredi 15 novembre – Au Rest’ô Jazz – 8 Rue Amélie, 31000 Toulouse

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.