L’Art est multiple

Cédric Bouteiller, artiste peintre, photographe et graphiste est né en 1970 à Rognac, en Provence, en maîtrise l’essentiel.

Après des études d’arts plastiques et de philosophie à la faculté d’Aix-en-Provence, pour assouvir un besoin d’évasion qui lui colle à la peau depuis toujours, il décide tout simplement de partir à la conquête du monde… Alors de Marseille à New-York, de Londres à Shanghai, en passant par Rio, Moscou, Brisbane, Casablanca, Madrid, Rome, New Delhi, cet amoureux de la photographie n’hésitera pas à immortaliser tous les instants qui marqueront son regard, son ressenti, sa vision de l’Autre. Mais surtout d’aller à la rencontre de lui-même, conscient qu’il est d’être investi d’une mission supérieure, de ce supplément d’âme qui fait la différence et va nourrir sa dimension d’artiste. De son périple, plusieurs tours du monde, il rapportera des milliers de clichés qui le décideront plus tard à exprimer son art.

Un regard particulier qui s’affirme sur ses œuvres picturales imprégnées des trois techniques qu’il maîtrise à merveille. La Photo, bien entendu, mais aussi l’art et la manière d’utiliser la palette de couleurs, qui forcera ici le trait, là posera le décor qui nous fera revivre ses voyages. Et plus, au point d’en accepter l’étrangeté voire de les capter dans leur ensemble pour en concevoir cette dimension propre à nous émouvoir. Des regards féminins, volés au fil de ses voyages sont souvent la base de ses travaux, mais pas seulement…

 

Une manière d’être, de travailler unique

 

Ainsi, tel un alchimiste, il conçoit ses œuvres à partir d’un «appel» de l’inconscient qui mettra en scène une vision, un objet, un visage capté un jour passé, mais qu’il va s’efforcer d’actualiser pour le rendre immortel. Passionné de graphisme, de tag, il jongle avec virtuosité avec le numérique, les nuances de couleurs pour mettre en scène les lieux mythiques, les êtres, les espaces qui, à travers le monde, l’ont marqué. Cette image dont il s’empare, il l’emprisonne dans son œuvre et vient la déposer sur une plaque d’aluminium brossée qu’il recouvrira d’une résine translucide, avant de passer à l’étape majeure… C’est alors que sa «méthode» picturale entre en scène et finalise toute l’unicité de l’œuvre.

Oui, Cédric Bouteiller a l’art de métamorphoser tout ce qui passe dans son champ de vision pour le faire entrer dans son univers et ainsi rendre à l’Art tout son sens premier : la Liberté.

Elsa Nardari

[imagebrowser id=28]

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.