L’animateur star de Fun Radio «débarque» à Toulouse ; Dario se croit à New York

Dario

Dario est l’un des animateurs et mixeurs vedette de Fun Radio. Vous le retrouvez tous les jours de 19h à 21h pour la «Funlist», mais surtout à minuit pour le programme culte «Radio New York». Les fans toulousains sont comblés, il sera dans notre ville (au «Royal’s») le 9 mars prochain pour un show qui devrait tenir toutes ses promesses. Entretien.

Comment la radio est-elle arrivée dans ta vie ?

Par hasard, comme beaucoup de personnes qui font ce métier d’ailleurs. Il n’y a pas d’écoles, pas de cursus scolaire, c’est un métier qui te «tombe» dessus. J’étais au lycée, une radio s’est créée dans ma petite ville (Decize -58), et je me suis retrouvé à porter les disques d’un ami qui tentait sa chance sur cette radio. L’histoire est simple : un jour mon ami a été absent, je l’ai remplacé pour «dépanner», et j’ai attrapé le virus. C’était il y 20 ans maintenant.

Quels sont les animateurs radio qui ont marqué ton enfance et ton adolescence ?

Ça va paraître bizarre, mais il y a deux animateurs qui m’ont marqué. David Letterman du «Late Show» diffusé aux Etats-Unis qui est mon modèle. Je suis un fan absolu. Je pourrais vous en parler pendant des heures et des heures. D’un point de vue musical, Trevor Nelson sur la BBC, a presque 50 ans mais il reste toujours au top en Angleterre.

La naissance du concept «Radio New York» ?

Je désirais simplement recréer ce que je ressens lorsque je suis à New York. Une ville qui ne dort jamais, qui «explose» les tendances, les modes, qui est toujours en avance. C’est ça «Radio New York».

Comment décrirais-tu la relation que tu entretiens avec tes auditeurs ?

Nous avons réussi depuis quatre ans à créer une véritable communauté. Ce qui est génial, c’est que chaque soir dès minuit, des milliers de personnes se donnent rendez-vous dès le début de l’émission sur les réseaux sociaux et sur mon site www.dario.fr, où l’on a installé un chat live. Ils commentent, donnent leurs avis et réagissent en direct. Le lien ne se coupe jamais pendant la journée, nous continuons à échanger et je les informe du programme du soir etc … Et puis, il y a les soirées où les «Addicts», c’est le nom des fans de l’émission, viennent de plus en plus nombreux. Je suis même épaté par certains qui font des centaines de kilomètres chaque semaine pour venir s’éclater dans les soirées «Radio New York».

 Imagines-tu Dario dans… 5… 10 ans ?

(Rires). Plus vieux de 5… 10 ans !

 Tu viens dans la «ville rose» le 9 mars prochain. Quelle image as-tu de Toulouse ?

J’adore Toulouse. J’y suis souvent venu jouer. Un bon public, festif, souriant et accueillant. Et puis la ville est juste magnifique, avec cette place du Capitole que je conseille à tout le monde de voir au moins une fois.

Que réserves-tu aux Toulousains ?

Une vraie soirée «Radio New York», et je peux même vous dire que c’est la première fois qu’elle aura lieu à Toulouse. C’est la première fois que je viens avec toute mon équipe à Toulouse. Les danseuses from NYC, les costumes, le décor «NYC» et toutes les animations sont au programme. Si vous voulez vraiment vivre, le temps d’une soirée, l’ambiance des clubs de New York, venez nombreux !

 Propos recueillis

par Thomas Simonian

Soirée «Radio NY» avec Dario

Le Vendredi 9 mars au «Royal’s», 3 rue Lucien Servanty à Toulouse



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.